La veillée

Léonard est un artiste en manque d’inspiration. Toutes les rencontres et visites de cette veillée lui ont redonné l’inspiration.

Retrouve sur cette page son aventure qui a durée le temps de cette veillée mémorable le samedi 13 avril 2013 ! :


léonardo inspirationLéonard : « ah ça m’énerve ! ça fait des lustres que j’ai rien produit… rien de rien ! Quand je pense à tout ce que j’ai déjà fait ! peintures, sculptures, poèmes… aux gens je leur en ai mis plein la vue ! c’est ça qui est dur, finalement, quand on est arrivé au sommet de sa carrière… on a tout vu, tout fait… ils me font bien rire les jeunes artistes, tiens ! ils me font biieeenn rire ! ils sont fiers d’eux dès qu’ils sortent deux trucs qui riment que personne ne comprend… moi c’est pas pareil ! j’ai une culture de haut niveau ! des références socio-politico-philo-artistiques profondes !  tiens à propos, je trouverai bien de l’inspiration dans l’Art pour les nuls ! » « mhouais… rien de palpitant là dedans… »

« cher journal de bord….. heuuuu….. cher journal de bord….. alors…. Hum hum hum……..journal de bord… ah ! ça y est ! aujourd’hui : pas d’inspiration. Mon esprit est vide, creux. Creux, comme un texte de Justin Bieber. Ma plume ne répond plus, je n’ai plus aucune inspiration pour produire quelque chose de nouveau. Une œuvre digne de ce nom. J’ai besoin d’aide. Je suis perdu dans mes pensées, dans mes idées… tu sais, cher journal, plus jeune, je rêvais d’un autre monde… où la terre serait ronde… » il s’arrête. « ouah ! pas mal ! « je rêvais d’un autre monde où la terre serait ronde » c’est vachement bien ! ça pourrais limite faire une super chanson ! je vais commencer à composer un truc, avant que quelqu’un me le pique. »

leonard (2)Eric, un ami arrive chez Léonard. Au courant du problème d’inspiration de son ami, Eric l’emmène dans une galerie d’art, pensant que l’inspiration lui viendra à la vue des tableaux. Devant le tableau du radeau de la méduse, Léonard retrouve un peu d’inspiration et retourne chez-lui. Il est interrompu par le facteur qui lui apporte une lettre :

Léonard ouvre son courrier :

« Exposition des décorations d’intérieur et arts ménagers. les ateliers Durant&fils vous invitent à leur exposition mardi en huit à 23h45, à l’ancienne salle de sport de la zone industrielle Nouvion-le-vaseux. Bijou de l’exposition : les fameux protèges-poignées de tiroir, d’une taille de 6cm et demi, et disponible en une seule couleur : orange à poids vert. Ne manquez pas le mois prochain, l’exposition sur les joints d’étanchéité de conduits d’évacuation de climatiseur de morgue…    Bon c’est n’importe quoi !!!»

Trois autres amis arrivent chez lui pour l’inviter à un super concert. Léonard n’est pas très motivé, fait part de ses problèmes à ses connaissances. Celles-ci voient justement l’occasion pour leur ami de se changer les idées, et peut-être que ce concert lui redonnera l’inspiration qu’il recherche.

Voici un extrait du concert auquel Léonard et ses amis ont pu assister :

et en canon :

Léonard est de retour chez lui, le téléphone sonne : Max, un ami d’enfance l’appelle… la ligne est brouillée et donc décide de se rendre chez lui. Max lui explique qu’il est chef chez les Scouts et Guides de France. Léonard se demandant en quoi tout cela le concerne lui demande ce qu’on attend de lui.

Max : ok. Donc, moi, avec deux autres amis, on s’occupe d’une vingtaine d’ados entre 11 et 14 ans. On leur a donné rendez-vous samedi qui arrive, là, de 14h à 17h.

-Leonard : super… et ça, ça me concerne, parce que… ??

-Max : justement ! Cette année, ils ont orienté leur projet sur la création artistique. Ils veulent réaliser un spectacle de magie pour les parents. Mais moi j’y connais rien. Tu pourrais me filer un coup de main ?

-Léonard : en magie ??? et tu t’y prends maintenant pour me demander ça ? j’y connais rien non plus, moi !!

-Max : oh allez ! tu connais pas quelqu’un ? contacte le ! et viens, toi aussi, tu va rien faire de ton samedi, de toute façon !

-Léonard :bon allez, ok (téléphonant) heu ouais, c’est moi. J’ai pas oublié que tu me dois un service… tu peux venir devant chez moi, là ? j’ai besoin de toi. Merci…. » tu va voir, il est pas mal, comme mec.

Léonard rentre chez lui, s’assoit à son pupitre et retrouve l’inspiration…

-hé bien dit donc, quelle journée ! Musée, expo, concert… pffiouuu ! Bon avec tout ça je vais peut-être pouvoir produire quelque chose… c’est fou en fait… avec une mulititude de choses sans grand rapport entre elles, on peut trouver l’inspiration… je vais pouvoir m’y mettre ! allez zou, au boulot ! Le monde m’appelle !!!

0 commentaire

Laisser un commentaire