avant 2016

Le Pardon des 7 dormants d’Ephèse 2015 à Vieux Marché (Côtes d’Armor) : histoire d’un évènement riche de sens

A l’origine de cet évènement, qui a lieu le dernier week-end de juillet, il y a un Pardon (fête religieuse mais aussi profane) autour de la Chapelle des 7 dormants, martyrs de la Région d’Ephèse, vénérés aussi bien en Bretagne que dans le monde musulman ( tradition peut-être transmise en Bretagne par des marchands, il ne faut pas oublier que le commerce de l’étain, produit localement, était alors florissant) Louis Massignon reprend l’idée d’un dialogue avec le monde musulman en pleine guerre d’Algérie et retrouve une sourate du Coran racontant cette histoire. Une association locale, l’Association Source des 7 dormants, fondée il y a 25 ans, souhaite développer cette vieille tradition tandis que l’Association Tu dar Freiz Sant (les Gens des 7 Saints) prend en charge les festivités profanes, notamment un Fest Noz (fête de nuit) La Mairie de Vieux marché s’intéresse également à ce Pardon et imagine un parcours ponctué de piliers balisant le chemin jusqu’à la Chapelle. Ce sont donc deux jours de festivités dont le point fort est la lecture de la sourate à la fontaine jouxtant la Chapelle par un Iman qui animent ce lieu et qui rassemblent tous les ans chrétiens et musulmans, notamment quelques couples mixtes et leur famille et également agnostiques fidèles au message de paix de Louis Massignon. Enfin les organisateurs ont pensé faire camper ensemble unités scoutes chrétiennes et musulmanes autour d’un chantier de restauration. Les anciens scouts et guides de la région Bretagne nord ont été spécialement invités à l’ensemble des festivités. Claude REMOND, chargée des relations du Réseau des ancien(ne)s SGDF avec les organisateurs du Pardon. Vous trouverez ici l’article « Pose du premier des Sept Piliers du « Vivre Ensemble » au pardon des Sept Saints 2015″ par Marie-Françoise Quinton (organisatrice)

————————————————————————————-

Rome 2015 par Jean-Paul Monmignot

En 1975, Jean Moreau lançait le premier pèlerinage du « Peuple » des amis, anciens, parents et responsables des Scouts de France. C’était une Année Sainte il y avait 300 participants, le pélé. était animé entre autres par le Père Jean Debruynne et Gaétan de Courrèges. De 1975 à 2015, Claude Paquelier puis Anne-Marie Coulon avaient pris le relai de Jean Moreau pour nous faire découvrir de nombreux sanctuaires en Europe et en France, rencontré une foule de croyants et de très grands saints qui ont marqué l’histoire de l’Eglise locale ou universelle. En1985, une nouvelle rencontre au cœur de l’Eglise nous rassemblait à nouveau à Rome. C’était donc pour moi une évidence : nous devions, cette année, nous retrouver à Rome pour marquer les 40 ans de cette démarche annuelle, et une vingtaine d’amis ont répondu à mon appel. Comme thème, pour cette 38èmeroute spirituelle, je proposais tout naturellement la Fidélité. Je remercie Fabienne Daull, ancienne animatrice nationale Compagnons, d’avoir accepté de travailler ce sujet et de nous faire réfléchir dessus.

Notre Eglise étant fondée sur le témoignage des martyrs nous avons ouvert ce séjour à Rome par une célébration eucharistique, dans les catacombes de Saint Calixte, présidée par le Père Michel Naudin qui nous accompagne fidèlement depuis de nombreuses années.

Le lendemain au baptistère de Saint Jean de Latran (cathédrale de Rome) nous avons pu renouveler nos promesses du baptême puis nous avons marché jusqu’à la basilique dédiée à Saint Clément pour découvrir la magnifique mosaïque représentant le Christ « Arbre de Vie pour le salut du monde ». L’après-midi fut consacré à la Rome antique : le Forum Romain, l’Arc de Constantin, le Colisée et le Capitole.

Le mercredi, le Pape François étant partie pour les Amériques, nous avons remplacé l’audience publique par la visite des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine. Le thème de cette journée étant « la continuité de la foi : de Saint Pierre à François ».

Le jeudi 24 septembre nous avons visité l’immense basilique Saint Pierre et l’après-midi, le thème de la journée étant « Marie, Mère de l’Eglise », nous sommes allés voir la basilique Ste Marie-Majeure, puis deux petites églises très proches : Sainte Pudentienne et Sainte Praxède aux belles mosaïques anciennes, où nous avons eu notre deuxième messe.

Le vendredi était consacré à la découverte du centre historique et baroque de la Ville Eternelle : la place d’Espagne, la fontaine de Trévi, l’église Saint Ignace, le Panthéon, la place Navone et l’église Saint Louis des français et ses célèbres œuvres du Caravage.

Le samedi, journée à la campagne, nous sommes allés à Tivoli visiter la villa de l’empereur Hadrien puis l’après-midi la célèbre villa d’Este et de son jardin, considéré comme le plus beau jardin de la Renaissance d’Italie. De retour à notre hébergement (la Casa Santa Lucia) le Père Michel Naudin a célébré la messe anticipée du dimanche.

Le dernier jour, avant de prendre l’avion, nous sommes allés visiter la basilique Saint Paul Hors-les-Murs. Dans le très beau cloître nous avons vécu notre temps d’envoi et conclu, en priant, cette belle semaine, sous le soleil, le ciel bleu et les magnifiques pins parasols de Rome.

Nous avons bénéficié également durant notre séjour romain de trois belles et riches rencontres, la première avec le Père Michel Cacaud nouveau conseiller ecclésiastique auprès de l’ambassadeur près du Saint Siège, puis avec madame Monique Robin qui travaille au Vatican et nous a parlé des papes Benoit XVI et François. La dernière rencontre nous l’avons vécu à Saint Louis des Français avec son recteur le Père Bousquet qui nous a fait un commentaire religieux passionnant des trois tableaux du Caravage consacrés à Saint Matthieu.

En conclusion tout le monde semble heureux de cette semaine partagée comme d’habitude dans l’amitié et la fraternité scoute.

 

Jean-Paul Monmignot

——————————————————————————————————–

Fête de fin d’année : les anciens participent!

Au cours du dernier trimestre de l’année scolaire, de nombreux groupes pensent à inviter les anciennes et anciens pour une fête de groupe. Pour les jeunes, la présence des anciens symbolise la continuité et l’Histoire du mouvement; réciproquement, les anciens restent au contact de l’actualité du mouvement et du groupe en particulier. Et c’est toujours un pur bonheur! Voir par exemple, le témoignage du groupe de Saint-Maur en Val-de-Marne :

Le Feu de Camp du mardi 18 juin 2013 Place des Molènes à Saint-Maur (94) Extrait du témoignage de Jean-Claude Amrhein publié dans le bulletin d’octobre 2013 des Amitiés de France

« Voilà plusieurs années que j’espérais participer au feu de camp rituellement proposé à Saint-Maur en juin. Celle-ci est la bonne. Grâce à la gentillesse d’Huguette organisatrice dynamique puis grâce à celle de Renée au volant, venue d’Etampes avec sa collègue amie Liliane, et qui me prend à Paris, je peux enfin découvrir ce feu. Nous arrivons deux bonnes heures à l’avance. Cela permet de rencontrer Bernard Combe, historien du Val de Marne pour le scoutisme, qui a édité plusieurs livres et publie un bulletin attrayant et très documenté. René de Cayeux, ancien officier de marine, s’occupe du matelotage et propose en particulier de nous remettre dans les doigts la confection du noeud de foulard. Souvent « c’est une vérité trop oubliée » comme dirait le renard du Petit Prince ! En fait de noeud de foulard, c’en est un géant qui, à même le sol, est proposé aux regards. Il date de 2007 et fut réalisé à l’occasion du Centenaire de notre mouvement. Le repas se caractérise par l’échange, non seulement dans les conversations – très animées – mais aussi dans la nourriture. Chacun propose à autrui de goûter celle qu’il a apportée voire préparée. Pâté, fruits et gâteau circulent ainsi dans une ambiance bon enfant et réjouissent les palais. La veillée elle-même est accompagnée par un groupe de jeunes musiciens toniques et commence par l’heureuse incontournable Légende du Feu, qui fait qu’en nous tenant la main et en nous entraînant de droite et de gauche – de manière parfois bien anarchique il est vrai – nous ne formons plus qu’un. Les quelques carambolages favorisent l’euphorie… La veillée se base sur un carnet de chant très complet, reçu les jours précédents par internet sous forme de nombreuses feuilles A4 à imprimer, découper en deux puis agrafer soit même. J’en ferai des tirages qui réjouiront quelques amis africains scouts et Coeurs Vaillants que je retrouverai en juillet. Veillée très réussie, donc, à Saint-Maur, qui m’a permis de renouer avec mes meilleurs moments du scoutisme, ce moment magique des veillées où le cadre, les gens et soi-même devenons comme transfigurés. Pour agrément complémentaire, temps magnifique tout du long ! J’en suis reparti – mais non vraiment revenu – avec des étoiles plein le coeur. Merci ! » ————————————————————————————— Rassemblement des anciens et anciennes d’Oranie les 7 et 8 juin 2014 à NîmesInsigne_GDF_SDF_OranieLe samedi de Pentecôte les anciennes d’Oranie regroupées autour de Danielle Passebois-Paya et accueillies dans le beau mas d’Armande Fernandez-Blasselle à Bouillargues, organisaient une réunion pour fêter, plus particulièrement cette année, le 60ème anniversaire du Rallye de Béni-Abbès en Algérie.logo_GDF_SDF_OranieOranie_2014_3 Dès 19h30, après la présentation de la journée, lecture fut faite du message de Marie-Thérèse Chéroutre qui n’avait pu nous rejoindre. Un moment de recueillement en souvenir du Père Boz et des amies disparues précéda la lecture d’émouvants témoignages, de celles présentes en 1954, qui n’avaient pu se joindre à nous.Oranie_2014_1 Puis, Marie-Hélène Verschelde, responsable nationale du Réseau des anciens (Impeesa) des SGDF, souligna l’importance de l’apport du Guidisme dans l’orientation de notre vie d’adulte et particulièrement l’évolution de la pédagogie du mouvement, inspirée pour partie de celle initiée, à l’époque dès 1950 en Algérie, par Françoise BECHT, en lien avec Armande (Cf. « Fais tes preuves en Algérie). Chants et lecture d’un très symbolique passage du Petit Prince clôturaient ces moments de partage. Une exposition de photos et de documents sur le Rallye de Béni-Abbès était proposée en fin de réunion. Apéritif puis repas : un couscous géant offert par Armande, que nous remercions encore pour son accueil très chaleureux, furent propices à de nombreuses évocations de souvenirs.Oranie_2014_2 L’après-midi fut consacré à la visite du Musée d’Arles, où nous avons pu admirer la fameuse barque romaine. Le soir, chez les clarisses à Nîmes, un diaporama sur le pèlerinage de Compostelle effectué par une petite équipe d’anciennes, animait notre veillée. Le dimanche, ce sont les anciens scouts d’Oranie qui nous accueillaient à Notre-Dame-de-Santa-Cruz pour une journée organisée par Antoine Domenech, président de l’Amicale. Une levée des couleurs suivie de l’assemblée générale précédait la messe célébrée par le Curé de Santa-Cruz. Un buffet « sympa » réunissait à nouveau les guides et terminait pour la plupart d’entre-nous, cet heureux W.E. de retrouvailles.

2 commentaires

2 réponses à avant 2016

  1. GIRAUD Louis à dit :

    les 27 et 28 juin prochain le Groupe Scouts et Guides de France de Noisy le Grand en Seine Saint Denis célébrera le 70ème anniversaire de sa création (voir sa page sur Facebook Scouts de Noisy le Grand)

    • #archiviste@sgdf.fr à dit :

      Re-bonjour,

      C’est bien aimable de m’en avertir.
      Je peux proposer un « kit anniversaire de groupe » en PowerPoint avec des commentaires, qui retrace l’histoire du scoutisme, des SGDF et qui peut être compléter peut l’histoire du groupe. Je le transmets à la demande par webtransfert, suffit de me contacter.
      Je l’ai mis en pdf dans site des SGDF (mais il n’y a pas les commentaires de ce fait n’est pas modifiable, mais ça donne un aperçu) : https://www.sgdf.fr/vos-ressources/doc-en-stock/category/162-archives
      Si ça intéresse le groupe de l’avoir en PowerPoint (ppt), qu’ils n’hésitent pas! Voir tout ce qu’ils peuvent faire avec (extrait de ma dernière page du ppt):

      « Tu peux, avec ce Kit « anniversaire de groupe » version PowerPoint
      – L’imprimer en couleur et faire une exposition dans ton local si tu peux pas le projeter
      sans oublier de récupérer les commentaires sur word car il ne s’imprimeront pas et ainsi faire de jolies notices qui accompagneront les panneaux
      – Tu peux ajouter une dernière partie, où tu mettras des photos de la journée anniversaire, des commentaires, les noms des participants, … Pour faire de ce diaporama un album souvenir
      – Je te conseille d’ajouter une page de couverture « Album souvenir des … ans du groupe de …. Le 00/00/0000 à …. »
      – De l’enregistrer en PDF et de l’imprimer en couleur et de le relier bien sûr!
      – Tu pourras ainsi le vendre au profit de ton groupe ou l’offrir, qu’en penses-tu?
      – Tu peux aussi le graver sur des cdroms et les vendre ou les offrir également
      – Et surtout, n’oublies pas d’envoyer une copie au Service des Archives du Centre National qui t’a bien aidé sur ce coup-là!
      – N’oublies pas non plus les mentions de responsabilités et le copyright : tous droits réservés ©archives SGDF

      Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *