Humour

Les signes qui prouvent que vous sortez avec un ancien scout (en dehors du fait qu’il est toujours prêt)

Le 29 juillet marque l’anniversaire de la création du scoutisme. C’était en 1907 au Royaume-Uni, par un certain Baden-Powell, qui en a profité pour rédiger les 10 lois du bon scout. Mais si vous n’en avez jamais fait, ces groupes de jeunes en short et foulard qui chantent fort en taillant des bouts de bois doivent vous paraître bien étrange. Il est même possible que vous fréquentiez d’anciens scout sans le savoir. Plus grave : vous pouvez vivre avec un ancien louveteau et n’en avoir aucune idée. C’est pourquoi toute l’équipe de Topito vous a préparé un petit guide qui devrait vous être utile.
  • C’est le seul qui trouve les mecs de Lost ridicules parce que « ces nazes ont du mal à se repérer en forêt »
    Alors certes l’ancien fan de Baden-Powell n’a pas fait de feu de camp avec des ours polaires et une fumée noire au cul, mais la direction des nuages, la mousse derrière un arbre et le doux feulement d’une fougère sont autant de signes évidents de la direction où aller pour retrouver sa voiture après une balade en forêt.
  • Il vous oblige à dormir dans une tente (même à l’intérieur)
    Ne mentez pas, on sait que ça vous a interloqué cette affaire, surtout quand il a brûlé votre Quechua en vous disant que dorénavant c’est LUI qui s’occuperait du camping. Depuis, il a dressé une tente canadienne dans le salon et vous êtes obligée d’y passer la nuit. Ça sent le scout à plein nez.
  • Il a passé son été à repêcher frénétiquement chaque mouche en train de se noyer dans la piscine
    Comme le dit très clairement la loi 6 de Baden-Powell, « le scout est un ami des animaux ». Sur le fond, c’est tout à fait louable, mais faire du bouche-à-bouche à des chats écrasés, c’est peut-être un peu…too much ?
  • Quand il attaque le barbecue, il commence par creuser un trou dans le jardin
    « Parce que l’important quand tu fais un bon feu pour nourrir tes amis, c’est de bien le protéger du vent et de s’assurer qu’il respecte bien la nature qui nous entoure ». Voilà ce qu’il vous a dit quand vous vous êtes revenu du garage avec le charbon de bois, le zip et un briquet. Du coup ça fait 4h que vous attendez qu’il allume son feu avec des brindilles et de la mousse.
  • Il trouve que « Scout Toujours » de Jugnot est certes drôle « mais pas du tout réaliste »
    Parce qu’on peut rire de tout, mais fouler aux pieds la notion d’engagement scout pour s’en moquer comme le fait cet amuseur public est un peu indécent. Et puis il en est sûr, Jugnot est bien incapable de distinguer un charme d’un hêtre. Ce naze.
  • C’est le seul qui se présente à un entretien préalable à un licenciement en sifflotant
    Parce que la loi scout n°8 est formelle : « Un éclaireur sourit et siffle quand il rencontre une difficulté ». Pas sûr que ça fonctionne si tu te sectionnes les tendons en coupant un arbre ou si tu dois te battre contre un ours, mais ça se tente.
  • Vous avez des toilettes tout confort mais il préfère son trou dans le fond du jardin
    La loi 6 du bon scout précise bien qu’il est l’ami des animaux et de la nature. C’est pourquoi il favorisera toujours ses cabinets d’aisance naturels qui lui permettront de recycler ses petites affaires. (Ce qui explique en partie votre magnifique potager, eh oui.)
  • Vous lui avez dit d’arrêter d’allumer des feux sur la moquette du salon, en vain
    C’est plus fort que lui : il allume des feux. Vous l’avez retrouvé plusieurs fois accroupi dans la baignoire en train de frotter des silex et vous avez dû éteindre pas mal de départs d’incendies dans votre jardin. Ne lui en voulez pas : pour les scouts, faire du feu c’est un art, une discipline presque mystique.
  • Vous ne savez pas trop comment, mais il a toujours une guitare à portée de main
    Et il insiste pour vous jouer un morceau. Que vous soyez chez des amis, en soirée, au restaurant, à Noël ou au mois d’août, il aura toujours un truc à chanter : Hardi mon gars, Debout les gars, bref, que des chansons qui durent 6 heures et où il force le public à chanter en cœur. Un calvaire.
  • Il veut tout le temps faire des « pactes de sang » sans raison
    C’est vrai que vous avez toujours trouvé ça bizarre qu’il s’entaille la paume avec son couteau-suisse avant de vous promettre solennellement « Je te promets que je n’oublierai pas de prendre du lait et des sacs poubelle quand j’irai faire les courses » mais ne vous inquiétez pas, il ne fait que respecter les préceptes scout mettant en avant l’honneur et la confiance.
  • Toujours prêt !


     

    Les lapins crétins…

    https://www.youtube.com/watch?v=6Edh8GYrrSQ

    Fou ton foulard ! un chant qui commence à le deuxième minutes ! A voir !

    J'ai honte ....

     
     

     

     

    Têtes à claques…

    BREF…

    COMMENT REPÉRER UN SCOUT, UNE GUIDE ?

     
    - Déjà à la fin de la semaine un scout ne dit pas « je suis en week-end » mais « je pars en week-end »
     
    - Un scout est le seul à pouvoir allumer un feu en moins de 5 min quelque soit les circonstances (c’est de la théorie)
     
    - Un scout qui voit un arbre ne le regarde pas en se disant « oh qu’il est beau » mais  » a tiens il serait bien celui là pour une table »
     
    - Si vous voyez quelqu’un qui quand il pleut reste sous la pluie et ne court pas s’abriter y a de forte chance pour qu’il soit scout
     
    - Pour le simple amateur si vous ne comprenez rien à ce que deux personnes disent (surtout l’emploi de termes bizarres tel que Froissartage, PH, CDC, HP, PDDM, PJC et tant d’autre…) ce sont deux scouts
     
    - C’est quelqu’un qui passe son temps à tripatouiller des bouts de ficelle pour faire des nœuds qui servent juste à faire joli, ou qui ne se promène jamais sans un bout de ficelle, un carnet, un stylo, un couteau… Mais aussi qui entame des chants pour faire passer le temps
     
    - C’est aussi quelqu’un qui met pas deux heures à trouver un nœud pour attacher le filet de volley en EPS, qui se dit pendant la sortie en SVT que ça serai un pur lieu pour camper alors que les autres tentent désespérément de ne pas salir leurs nouvelles baskets dans la petite flaque d’eau.
     
    - C’est quelqu’un qui accorde une grande importance à un insigne à 2€
     
    - C’est quelqu’un qui connaît plein de jeux pour tuer le temps dans le car de sortie ou bien en cour…
     
    - C’est quelqu’un capable de pas se laver pendant une journée
     
    - C’est quelqu’un capable de gober des flans, de manger des trucs bizarres tel que des pâtes pas essorer après cuisson…
     
    - C’est un type qui te présente ses bons vœux dès octobre avec un calendrier ;
     
    - C’est quelqu’un qui se pointe un lundi matin d’hiver au boulot en t-shirt et qui ouvre les fenêtres en arrivant « ça crève de chaud et ça sent le renfermé ici ! » (Forcement il vient de camper 2j dehors)
     
    - C’est bien souvent quelqu’un qui ne voit pas où est la difficulté de parler en public
     
    - C’est quelqu’un qui revient bronzé de week-end dès mars
     
    - C’est quelqu’un qui ne résiste pas au défi quand on lui dit « que de la gueule »
     
    - C’est quelqu’un qui, même très jeune, gère un agenda de ministre à la place des photos de stars, de photos comiques ou cochonnes, ce sont les photos de ses camps ou les cartes scouts qui recouvrent son agenda
     
    - Un scout, c’est celui qui va dire bonjour au p’tit nouveau de la classe même si c’est un « blaireau », même si il est « coincé », c’est celui que tout le monde regarde avec étonnement quand il ose communiquer avec les autres
     
    - C’est quelqu’un qui ne peut pas s’empêcher de dire ce qu’il pense pour faire bouger les choses
     
    - Un scout, c’est aussi quelqu’un qui n’hésite pas à montrer aux autres comment il faut faire. Il n’hésite pas non plus à faire un saut de 18 mètres dans l’eau.
     
    - Un scout c’est quelqu’un qui boit au self/RU de l’eau d’un pichet avec des miettes dedans
     
    - C’est quelqu’un qui a toujours quelque chose à faire le week-end
     
    - C’est quelqu’un qui a des supers vieux copains
     
    - C’est quelqu’un qui appartient a une grande famille (ce qui surprend pas mal de monde surtout quand on te demande t’as passé le week-end avec qui ?)
     
    - C’est quelqu’un qui est toujours poli
     
    - Un scout est le seul à rendre un emplacement de camping plus propre qu’il l’a trouvé
     
    - C’est quelqu’un qui dors sous la tente et qui n’a pas peur des petites bêtes…
     
    - C’est un type qui préfère dormir par terre que sur un mauvais lit…
     
    - Un type qui arrive en pleine forme le lundi bien qu’il ai passé un week-end sous la pluie alors que les autres se sont enrhumés devant la télé…
     
    - Le scout, c’est le type qui ne se paume pas en pleine campagne.
     
    - C’est quelqu’un qui revient régulièrement de week-end égratigné ou avec des griffures au visage ou au bras (quelle idée de courir le bois alors)
     
    - C’est quelqu’un qui va dans les magasins non pas pour faire du lèche-vitrine après le boulot, mais pour faire des papiers cadeaux habillés bizarrement.
     
    - C’est un type qui se tue le pouce à découper du scotch, qui se démonte les genoux et le dos à faire des paquets pour des exigeants, qui dit bonjour bonnes fêtes en souriant alors qu’il est crevé
     
    - Le seul type qui dans le métro prend les escaliers, et non pas les escalators, a de grandes chances d’être scout.
     
    - Le scout, c’est le type qui chante jovialement et avec assurance mais qui ne sort pas de la star’ac’
     
    - Un scout, c’est un type qui a toujours un carnet de chant qui traîne quelque part à porté de main dans sa chambre
     
    - Un scout, c’est quelqu’un qui dors dans une tente qui prend la flotte et qui est super heureux quand même !
     
    - C’est quelqu’un qui fait plus de bêtises l’été que pendant l’année
     
    - Le scout, c’est quelqu’un qui quand il part en voyage a une valise 10 x moins grosse que celle des autres car ils n’a prévu que le strict nécessaire de survie.
     
    - Un scout, c’est quelqu’un qui quand il prend le train, donne un coup de main aux gens avec des valises plus grosse qu’eux, parce qu’il sait ce que c’est de se balader avec des tentes et des malles dans le TGV.
     
    - Un scout c’est quelqu’un qui bloque les porte aussi du train avec malles, tentes… un petit conseil pour les voyageur, ne croisez jamais un scout avec un sac a dos dans le couloir d’un wagon compartiment
     
    - Un scout c’est un type qui pour les vacances d’été choisit la Corrèze, la Creuse, la Bretagne.
     
    - C’est quelqu’un qui trouve ça trop bien les toilettes dans le train (surtout au retour de camp)
     
    - Un scout c’est quelqu’un qui sort en caleçon des wc (du train) pour retrouver ses compères, leur hurler sans aucune pudeur « y a pas quelqu’un qui a du PQ ? », et repartir aussi vite que venu, dans les WC avec le rouleau de PQ providentiel. J’ajoute : à quoi reconnaît-on un chef d’un scout ? C’est lui qui avait le rouleau de PQ dans ses affaires !
     
    - Et surtout, c’est quelqu’un qui adore rester discutailler et chanter pendant des heures autour du feu… Et qui est passé maître en l’art de griller un chamallow (riez, riez, c’est pas si facile que ça de le griller parfaitement !!)
     
    - C’est quelqu’un qui sait que les sardines et les maquereaux ne sont pas uniquement des poissons
     
    - C’est quelqu’un qui sait mieux que personne ce que veulent dire solidarité et esprit d’équipe
     
    - C’est un être pas comme un autre et c’est ça qui est génial dans le scoutisme, on peut faire ce qu’on veut sans être jugé.
     
    - Un scout c’est quelqu’un qui ne connaît pas le mot impossible
     
    - Un scout c’est quelqu’un qui est persuadé que le monde pourrait aller bien mieux si tout le monde y mettait du sien et qui ne se prive pas de montrer l’exemple
     
    - Un scout c’est un type bizarre qui étrangement réfléchi avant d’agir.
     
    - Le scout, c’est quelqu’un qui a confiance dans son prochain.
     
    - Le scout, c’est toujours celui qui est un peu à coté du troupeau pour mieux profiter de la vue et de la vie.
     
    - C’est quelqu’un qui dans sa tendre enfance a été piqué par une folle envie de vivre quelque chose de formidable et qui s’est retrouvé atteint d’une maladie incurable : Le scoutisme
     

    Blagues

    ********

    C’est l`histoire d’un pilote d’avion qui transporte un scout, Sarkosy et Bush. le pilote dit alors :
    – L’avion va s’écraser et il n’y a que 3 parachutes.
    Sarkosy dit alors :
    – La France compte sur moi alors je prends un parachute et je saute.
    Il le fit. Bush prononça alors :
    – Je suis le Cerveau de la planète alors il faut que je saute.
    Il le fit aussi. Alors, le pilote dit au scout :
    Il reste 1 parachute et je vais le prendre. Tu aurais dû défendre ta place mon p’tit !
    Le scout répondit :
    – Pas de danger, le Cerveau de la planète a prit mon sac à dos !

    ******

    C’est le p’tit scout qui frappe timidement à la porte d’une maison pour offrir le calendrier scout de l’année. Un vieux Monsieur lui répond et le p’tit scout de dire:
     » Bonjour Monsieur, je passe pour vendre le calendrier scout. Voulez-vous m’encourager ?  » Et le vieux Monsieur de rétorquer d’une voix toute tremblotante et en frappant dans ses mains:
     » Allez, lâche pas, vas-y, t’en es capable !…  »

    *******

    0 commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *