Présentation

ETRE COMPAGNON

Autonomes dans leur vie d’équipe, les jeunes travaillent souvent en partenariat avec des associations engagées dans la société.

Ils s’ouvrent ainsi aux réalités de notre société aux mille visages. Ils sont accompagnés par des adultes dans la préparation de leurs projets.

Tout au long de l’année, ils réalisent des actions ponctuelles, choisies en équipe, au service d’associations partenaires, d’établissements spécialisés, de la structure locale…

En 2011, un grand rassemblement des compagnons du monde entier se déroulera à Paris : http://www.parisdavenir.eu/

ÊTRE ACCOMPAGNATEUR COMPAGNON

Accompagner une ou plusieurs équipes Compagnons, c’est être conseiller et repère.

Pour chaque compagnon, pour la vie d’équipe et pour la réalisation des expériments.

C’est être à l’écoute, poser un regard bienveillant, signifier un encouragement ou un questionnement, reconnaître les succès pour le cheminement et l’épanouissement de chacun ! Marcher à côté


À proprement parler, accompagner signifie marcher à côté. Mais ce terme peut revêtir plusieurs sens selon les situations.

Quand je dis « Je t’accompagne à la gare », cela peut vouloir dire « Certes, tu connais le chemin mais cela me fait plaisir de passer un moment avec toi tout en marchant. » ou «

Comme tu hésites sur la route à prendre, je vais faire le chemin avec toi pour te l’indiquer » ou encore « Je vais avec toi car je veux être bien sûr que tu partes ! »
Dans la branche aînée, l’accompagnateur doit marcher au rythme des compagnons, même si parfois il faut les tirer un peu ou les ramener sur terre !


Aller de l’avant
Toujours il les aidera à aller de l’avant.
Jamais il ne décidera de la route que les compagnons doivent prendre, encore moins il ne la fera à leur place ! Ainsi, la relation entre l’accompagnateur et l’accompagné est-elle empreinte de confiance réciproque.

Le curseur se déplace
Dans la branche Compagnons, un accompagnateur est dédié aux compagnons du groupe local et il est nommé par le responsable de groupe duquel il reçoit sa mission.

Auprès des compagnons, l’accompagnateur veille à ce que le curseur se déplace bien.

De la posture d’animateur parfois nécessaire au début, il prendra progressivement celle d’un témoin qui s’émerveille de ce que les compagnons s’assument avec autonomie et avec bonheur.

Plus d’infos: http://www.sgdf.fr/etre-accompagnateur-compagnon/id-menu-315

Commentaires fermés sur Présentation

Les commentaires sont clos.