Historique

1932, 1935, 1937, 1938, 1939, 1940, 1941, 1942, 1943, 1944, 1945, 1946, 1947, 1948, 1949, 1950, 1951, 1952, 1953, 19541964197319761980, 1981, 198319861988199019911993199419951997, 200420052007

LA GENESE

Les guides ont été fondées à Brunoy par Soeur Marie Cécile en 1930. Soeur Denis DAVY, première élève à Saint Pierre lors de sa création, a été aussi la première guide en 1930. La première Brunoy a été à l’anniversaire de Baden Powell.

Douze ans après la fondation de la Fédération des Scouts de France par le père Sevin et  le chanoine Cornette, la Meute 1ère de Brunoy est créée par Mademoiselle Hourdequin en 1932.

Reconnue officiellement en 1935 mais  la 1ere de Brunoy participera dès 1932 au XXVème anniversaire du scoutisme à Paris avec Baden Powell.

Soeur Marie Christiane (Christiane HUBIE),  Mère Saint Paul à une époque, arrive à Brunoy en 1935, époque à laquelle il y avait à Brunoy une ronde et une compagnie de guides.

Encadrée par Claude Verdier, Charles Clapies, Yves Martin et Jacques Martin, la troupe est créée le 2 février 1937 par l’Abbé Camus. Elle est constituée d’une patrouille, les Tigres, dont font partie, Paul Biju-Duval, Gérard Chauveau, René Andro, Claude Précieux et Francis Piller. Le cri de patrouille des Tigres est « Toujours en chasse ».  Gérard Pierini devient le 1ère Chef de Troupe (CT) en avril 1937.  La troupe vit son premier camp à Vic sur Aisne, avec la 1ère de Montgeron,  en août 1937 .

La troupe est officiellement affiliée en 1938 par le commissaire Champetier de Ribes, en présence du commissaire Ulrich. Gérard Pierini reçoit l’aigrette de chef de troupe. Paul Biju-Duval est investi chef de patrouille des Tigres.  Une deuxième patrouille,  les Panthères, est créée. Son cri est « Panthères toujours en veille ». René Andro en est investi chef de Patrouille. La troupe campe  à la « Roche Cassée », prés de Melun, à Pâques.  En juin la troupe campe à Argelès-Gazost et participe au camp international de Lourdes. René Andro est investi 1er Chef de patrouille. Les anciens parlent encore de lui avec beaucoup de respect. La patrouille des Renards apparaît en novembre 1938. Elle est sous la responsabilité de Francis Piller. L’Abbé Grouet est alors aumônier de la troupe.

Pâques 1939 la troupe campe avec la 1er de Montgeron au château de Vaux le Vicomte. Paul, « Castor tranquille » et René, « Abeille », sont totemisés. A la Pentecôte  la troupe participe au rallye de District « Seine et Oise Sud » à St Germain les Arpajon. Les Tigres et les Panthères, jumelées avec la 1er de Montgeron, campent en juillet 1939 à Morzine. Le camp se termine au lac de Genève après une vaste poursuite des chefs disparus.

1940-1945 : Les années noires

La guerre est déclarée le 2 septembre 1939. Le 4 septembre L’abbé Grouet, « le Loup », est mobilisé. Jacques Martin s’engage pour l’Algérie. Face aux perturbations variées la troupe se réorganise. Paul Biju-Duval devient Assistant CT et René Andro ff ACT.

Charles Clapies est mobilisé en juin 1940. C’est l’exode.
La troupe est réduite à 3 scouts. Avec l’armistice les jeunes reviennent progressivement sur Brunoy.
Le 20 juillet 1940, Yves Martin, « Bélier affamé », prend la direction de la Troupe. Celle-ci campe à Sillery en septembre 1940.

Année scolaire 39/40,les louveteaux se réunissent dans un local occupé actuellement par le restaurant « au pied du clocher », grands jeux dans ce qui était la propriété Charrière, rue Jean XXIII.

Pâques 1941, la troupe encadrée par l’Abbé Grouet, Jacques Martin, Paul Biju-Duval et René Andro, campe à Marolles en Brie. En juillet /août 1941, la troupe et la meute campent à Gennes sur Loire.
A cette époque la Tanière de la Meute,  son local, est installée rue corot. Ils bénéficiaient du parc de la propriété Charrières, qui sert aujourd’hui de local pour l’association « Les bouchons », pour jouer ou faire les promesses. Les scouts se retrouvent à la grande ferme. Noël 1941 la troupe campe 8 jours en Normandie, prés d’Alençon.

Juillet 1942 la troupe campe à saint Léornard des bois. Le 18 août 1942 l’abbé Meissonnier  devient aumônier de la troupe à la place de l’abbé Grouet.

Soeur Odile (Odile BLAS née le 5/4/27),  alias Castor Rieur, a été guide dès 1942. Elle faisait partie de  l’équipe des mouettes dont le  cri de guerre était  « a tire d’aile ».  Les autres équipes étaient les hirondelles et les pélicans, toutes composées de 7/8 filles. Elles étaient environ 25 filles. A l’époque, les soeurs de Saint Pierre étaient l’équivalent des aumôniers pour les scouts. Elles partaient en camps dans les « maisons » (écoles privées pour filles). Les guides ont longtemps été hébergées, tout du moins leur local, au premier étage d’une grange de la Florida, la résidence des Soeurs.

Soeur Odile a fait son engagement au cours de l’année 43/44.

Janvier 1943 les bombardements perturbent les activités du groupe. Seuls neufs jeunes restent à la troupe qui est réorganisée autour d’une patrouille unique.

Le 6 janvier 1944, le scoutisme étant interdit,  la troupe se « camoufle » en Ecole de formation de Jeunes Chefs. La patrouille des Tigres devient l’équipe « Charles de Foucault » et la patrouille des Panthères l’équipe « Liautey ». En juin 1944 la troupe reprend ses activités, encadrée par l’Abbé Meissonnier, Henri Alliot (CT), Paul Biju Duval, Michel Biju Duval, Jean Seux et Guy Mennesson. Plusieurs petits camps de troupe ou de Haute-Patrouille ont lieu pendant l’été 1944. Des activités régulières sont organisées pendant toutes les vacances. A la fin de celles-ci Paul, Michel Biju-Duval et Jean Seux s’engagent. Faute de chefs, de CP et de garçons, la Cour d’honneur, constituée de l’Abbé Donval, Henri Alliot et Jean Seux, décide de la dissolution de la troupe. Celle-ci reprend cependant  ses activités.

Eté 44, les scouts campent sur les bords de l’Yerres, peu de temps avant la libération.

Le local était à l’époque rue de Montgeron.

 

En 1945 le groupe est dirigé par Henri Alliot. La meute, dont la tanière est installée au 19 rue Latérale, est encadrée par Elisabeth Biju-Duval, Bernadette Garin et Monique Allaire. La troupe, dont le Manoir est installé au 27 rue du Réveillon, est encadrée par Paul Biju-Duval (aux armées), Guy Mennesson et François Garin.

En 1946 la troupe compte 24 scouts répartis en 4 patrouilles, les Chamois, les Tigres, les Renards et les Lions. A Pâques la troupe campe à Noisy le Roi.

Anciens

 

Les guides quittent Saint Pierre.

1947 : Jamboree de la Paix à Moisson

1947

Médaille du Jamboree

En 1947, dans une période de restrictions et grâce à une mobilisation exceptionnelle de tous les acteurs concernés, le Scoutisme Français organise le Jamboree mondial de 1947 à Moisson près de Paris, dit « Jamboree de la Paix », qui rassemble des scouts du monde entier après des années de guerre et d’interdictions. Pour participer au Jamboree de la Paix, toutes les patrouilles devaient faire et présenter un exploit à la commission du Ja

mboree. Celle-ci l’accordait ou le refusait. Les 26 et 27 avril, la patrouille des Renards, classée 1er Patrouille de Brunoy pour la construction de sa cabane, est classée 2nd parmi les meilleures patrouilles du district. Elle gagne ainsi son admission dans la troupe JAM. Le film du JAM sera présenté au groupe le 2 mai 1948.

1948-1953

Eté 1948, la troupe campe à Nevy-sur-Seille.

En 1949 Michel Biju-Duval remplace Guy Mennesson à la tête de la troupe. Il est secondé par Roger Chalifour, Bernard Pratx et Jacques Deforges. La troupe formée des Lions, des Renards, des Chamois et des Tigres, campe l’été à Thierzac.

En 1950 Roger Chalifour devient chef de troupe. Pierre Chouard devient assistant chef de troupe. Jacques Morlet est élu 1er CP. Les troupes de Brunoy et de Montgeron campent ensemble l’été à La Pallud, en Isère.

Les jeux scouts des années 50 sont organisés autour d’un Imaginaire et font l’objet d’une « relecture ».

Jeu du 3 décembre 1950 :
Cela se passe en Australie vers 1842.
Une mine d’or sur le Réveillon est placée sur un territoire qui appartient à la tribu des Dingos. Ceux-ci sont ennemis de tous les blancs.
Des chercheurs d’or partent du local à la recherche de la mine.
Des convicts qui connaissent aussi l’emplacement de l’or s’échappent d’un pénitencier (chez les Desforges). L’alarme est donnée au pénitencier et la police part à la recherche des convicts. Elle doit entre autres interdire l’accès du territoire des Dingos aux blancs. La police possède des espions parmi les chercheurs d’or et parmi les convicts.

– Les chamois sont les convicts,– Les chercheurs d’or sont les renards,
– Les indigènes sont les tigres,– Les policiers sont les lynx,
– Les espions sont les lions.

Critique:

– La mine d’or était introuvable,
– Les indigènes se déplaçaient trop,
– Les chefs de la police s’étaient égarés,
– Bagarre inutile entre chercheurs d’or et convicts!

Eté 1951(juillet) les troupes de Montgeron et Brunoy campent à Romanswiller (Alsace) sous la responsabilité de Jacques Deforge et rencontrent la 201ème Paris.
Grand jeu dans et aux abords d’un vieux chateau. Bataille de foulards dans les ruines.

Eté 1952 les troupes de Brunoy, Montgeron et Ris-Orangis campent à Haybes dans les Ardennes. Ensemble ils descendent le Semois Belge en canots pneumatique.

En 1953 la troupe est constituée des patrouilles des Tigres, Lions et Chamois. Pour le camp d’été elle descend la Creuse de Glénic à  Crozant en canots pneumatiques.

1954 Claude Allaire prend la direction de la troupe.

Photos Prises entre 1952 et 1960

1964 : Réforme des « Pionniers-Rangers »

En 1964 sous l’impulsion de François Lebouteux la branche éclaireurs est séparée en deux. C’est la fin du système des patrouilles comme l’entendait BP.

– La branche Scout, initialement appelée Rangers, accueille les garçons de 12 à 14 ans,
– La branche Pionniers accueille les garçons de 15 à 17 ans.

1965 – Camp de Villefort

196? – Camp de Passy

1973 : Ouverture des unités aux filles

En 1973 Les Scouts de France font alors le choix de la co-éducation dans leur projet éducatif et ouvrent leurs unités aux filles. Celles-ci arriveront dans les unités de Brunoy en XXXX.

1976-1990 : François Farez

1980

1980 – Camp rangers à Brioude

1981

Les pionniers participent au camp EUROPI dans le Cher

Week End Rangers d’observation des animaux sauvages dans une forêt de la Seine et Marne:

JM Geoffroy, derrière les pieds ns l’eau Thierry HENRY, sur le côté F. GRAVIER.

Stage de formation de chefs

1983

F. Farez, Ph. Guibert, P Schmider, M Schmider, Nicolas Berton, Alexandre Madelerat et Bruno Guibert font leur engagement le 15 mai 1983 à Jambville.

1986

Philippe, Jean-Marc et ?, font leur engagement en 1986.

1990

Philippe Klaine et Michel Bourdon font leur engagement de chef à Brunoy en janvier 1990.

1991

Le groupe fête ses 50 ans en 1991. A l’époque, ne connaissant pas la date exacte de la création du groupe de Brunoy, nous fêtons nos 50ans alors que le groupe en a déjà 59!
Cette grande fête rassembla près de 300 scouts et anciens Scouts à l’école Saint Pierre  de Brunoy.

1991 : Bruno Delphin

1992-1994 : Marcel Journet

Eté 1993 la meute prend le train pour partir en camp! Emmanuelle BRESSON, assistée d’Antoine BRESSON,  Marine DE BARY et Xavier RIBEIRO ???, s’occupent des louveteaux.

1994 Emmanuelle BRESSON assistée de Marine DE BARY, Xavier RIBEIRO ??? Antoine BRESSON et Magalie Oudard  s’occupent de la meute.

Marine De Bary, Pierre Faÿ et Antoine Bresson font leur engagement à la Fortelle, en mars 1994.

1995-2002: Alain Oudard

En 1995 Antoine BRESSON s’occupe de la meute assisté de Magalie Oudard, Marine DE BARY et de Xavier RIBEIRO ???.

Ces années là il y a eu des camps : dans le Morvan … ? Louveteaux, Scouts et Pionniers ont campé à quelques Km les uns des autres car les Pionniers avaient monté les installations pour les louveteaux… mais coupé pour cela des arbres protégés. Les louveteaux ont du les débiter et les rapporter chez le propriétaire à la main!

1996-1997

Les louveteaux sont encadrés par Magali Oudard, Julien Fourreau et Jérôme Roubertier. Ils campent à Chantilly.

Les scouts sont encadrés par Loïc Maetz, Matthieu Neige, Marine De Bary et Benoît Jaillet. Ils campent à Chambray.

Les pionniers sont encadrés par Pierre-Yves Besson. Ils campent à Dax.

Les compagnons campent à Puy-St-Vincent.

Le 1er mai 1999, Vincent Farez et Marc Imbert font leur engagement de chefs. M. Baguelin, F. Brual et G. Arnaud font leur engagement de compagnon.

2003-2005 : Hervé Dirr

Alain OUDARD quitte son poste de chef de groupe en 2003,  après 8 années de service.
Fin octobre il est remplacé par Hervé Dirr assisté de Maryline Trèche, comme trésorière, et d’Anne-Sophie Saint-Rémy.
Une nouvelle génération de chefs arrive au groupe.
Aidés des parents ils remettent le matériel en état, nettoient les locaux, débarrassent le terrain des gravats, retapent le local louveteau, peignent le local scouts, et font des extra jobs pour préparer leurs camps.

Les Louveteaux:
Yoann LOWAGIE assisté d’Anne Laure MATHIS et de Mickael GENOT prend en charge les 18 louveteaux du groupe. Ensemble ils partent en chasse au Farwest puis chez les Gaulois.

Sous la direction de Yoann LOWAGIE, aidée de Magalie OUDARD (intendante), Mickaël GENOT, Anne-Laure MATHIS et de Noëllie OUDET (Stagiaire BAFA) la meute  campe à Bellou en Houlme en Normandie. Yoann et Mickaël font leur engagement chef durant le camp en présence d’un responsable territorial. Leur imaginaire est « GNOUK et les hommes préhistoriques ».

 

Les Scouts :
Sébastien DIRR assisté de Nicolas… et de David NESTEE s’occupe des scouts.
Aidés de  Sandrine Duprat, assistante sanitaire, les scouts Camperons avec les louveteaux à Bellou en Houlme.

Imaginaire: La porte des Etoile!

Les Pionniers :
Sous la responsabilité de Maxime Baguelin et de Nicolas… le poste participe à un camp nature environnement.

Le groupe participe à un week-end territorial interbranches à Notre dame de Sion «  La Mine des Couleurs ».

2004-2005 : Scouts et Guides de France

Les Scouts et guides de France sont créés par la fusion des Scouts de France et des Guides de France.  Un chef louveteaux de Brunoy, fait partie de la commission en charge de la création du nouveau de l’association, qui est présenté lors des premières rencontres nationales SGDF à Jambville.

Logo Scouts et Guides de France

Composition du comité de pilotage:

– Mijo Beccaria conseil d’administration,
– Philippe Cabot délégué territorial,
– Marc Chabant équipe nationale développement,
– Pierre Le Bobinec équipe nationale pionniers,
– Guillaume Légaut conseil d’administration (Nommé président pendant les RN),
– Yoann Lowagie chef louveteaux à Brunoy,
– Françoise Parmentier conseil d’administration,
– Michel Payen centre formation inter-territoires Ile de France,
– Rémy Renaudin chef de groupe,
– Marie Schwartz équipe nationale jeannettes,
– Cécile Cabal Animation comité de pilotage,

Les louveteaux et jeannettes portent maintenant une chemise orange.

Le groupe de Brunoy appartient désormais au Territoire de l’ESSONNE (avant Codépie Essonne EST)

Les Louveteaux:

Les 42 louveteaux de la meute intègrent l’école des sorciers d’Harry Potter, qui est dirigée par Yoann Lowagie (chef d’unité) assisté d’Anne Laure Mathis, Carole Chodkiewicz, Florian Ribeiro et de Olivier Hertz. Sans Olivier mais avec le soutien de Sophie Lorain,  Quentin Delzant et Elsa Peinturier les chevaliers Templiers installent leur château l’été à l’Abbaye de Notre Dame de l’Ouÿe à Dourdan pour une semaine intense mêlant visites du château, de l’Abbaye, des grands jeux mais aussi l’intervention d’un compteur, d’une troupe de musiciens médiévaux et un après midi piscine bien méritée après un grand jeu de piste!

Les Scouts:


Les Pionniers:
Magalie Oudard aidée de Maxime Baguelin emmènent les pionniers en camp radeau.

Cette année là toutes les chefs d’unité décident de mettre en commun leurs extra jobs pour refaire et financer les carnets de chants.

2005-2006

Eric et Christine Boyard deviennent Responsables de Groupe en 2005.

Ils sont assistés de Thierry Michon, comme trésorier, de Maryline Trèche et Anne-Sophie Saint-Rémy.
Le groupe passe le cap des 100 inscrits.

Les Louveteaux:
Le chef des Pirates, Yoann Lowagie (Capitaine Barbota), aidé de ses fidèles lieutenants Anne Laure Mathis , Magalie Genot (Grossebaf), Gwenaëlle GUYOT (Séparou) , Carole Chodkiewicz, Kevin Gallet (Kevlar) et Laure DEBAUPTE (cheftaine d’Yerres) entraine son équipage de louveteaux à l’abordage de la Cigogne près de Vitry aux Loges dans le Loiret.

Les Scouts :
Les scouts sont encadrés par Sébastien Dirr.

Les Pionniers :
Aidée d’Antoine Oberlin, Magalie Oudard s’occupe du poste.
Magalie n’étant pas disponible, les pionniers participent avec Antoine à un camp jumelé avec le groupe de Forbach et une équipe de Danois dans l’est de la France.

Les Compagnons :
Alain et Evelyne Oudard accompagnent une équipe de compagnons formée de Kevin Gallet, Olivier Hertz jumelés avec le groupe de Marolles en Hurepoix.

2006-2007

Logo SGDF

Plusieurs des manifestations commémorant en France le centenaire du Scoutisme en 2007 ont été l’occasion pour les responsables de ces différents mouvements de se rencontrer et de se parler officiellement ou officieusement. 15.000 Scouts et guides des différents mouvements se rassemblement à Paris ! Le Groupe de Brunoy en fait partie !
Cliquer ici pour voir la vidéo du Centenaire.

Les Louveteaux:
Anne Laure Mathis prend la tête de la Meute, assistée de Magalie Genot, Gwenaëlle Guyot et Aude Sadet.

Les Scouts :
Sebastien Dirr, Franck Coignoux, Romain Gaillard, Kevin Jourdan, Florian Ribeiro et Jessica Sadet s’occupent de la troupe.

Les Pionniers :
Yoann Lowagie reprend le poste. De mi août à mi septembre il refait le local CAPI à neuf, qui sera brûlé deux mois plus-tard dans un incendie volontaire.

Les pionniers se rassemblent une grande partie de l’année dans le local des compagnons le temps des travaux de leur local.

Avec comme chefs Yoann Lowagie, Anne-Laure Mathis, Nicolas Mancardi et Maylis Delaulme Delalaubie (cheftaine du 78) , les pionniers campent 3 semaines en Corse près de Cervione.

Les Compagnons :
Kevin Gallet et Olivier Hertz partent un mois à Mahazoma, Province de Majunga, Madagascar avec leur équipe compagnon pour un projet solidarité. Ils apportent leur aide à la construction d’une classe de l’école tenue par les Soeurs saint Joseph de Cluny.

2007-2008

Les Louveteaux:
Magalie Genot dirige la meute avec Anne-Laure Mathis.

Les Scouts:
Romain Gaillard prend en charge la troupe qui faute de chefs se jumelle avec le groupe  « Les Chartreux – St Calixte » de Marseille pour le camp d’été.
Dirigé par Perrine Dugast ils participent du 12 au 26 juillet à un camp « expérimental » organisé par le National, dans les environs de Roanne, afin de mettre en place la nouvelle pédagogie bleu.

Les Pionniers:
Les pionniers voulant partir en camp neige, plusieurs chefs de Brunoy partent en formation Soyons Fous avec Gérard Druet.

Pour palier un manque de chefs tant à Brunoy que sur le territoire, Yoann Lowagie organise un camp itinérant territorial. 60 jeunes et 10 chefs des groupes de Brunoy, Savigny, Orsay, Dourdan, Val d’Orge et  Nevers vont se balader en vélo dans les environs de Fontainebleau. Sur l’imaginaire de la Bande dessinée ils du canoé, de l’accrobranche et d’autres activités entre deux changements de lieux.

Les Compagnons:

Le Groupe:
Le groupe de Brunoy participe au grand Week-end territorial à Mennecy.

Le groupe organise un Week-end Mission Aventure.

2008-2009

Les louveteaux:
Encadrés par  Magalie Genot, Anne-Laure Mathis, Félix Michon, Florent Colombo et Fabien Cognard, partent à l’assaut de la montagne. Ils campent à Montriond.

Les Scouts:
Encadrée par Romain Gaillard, Guillaume Saint-Rémy et Pierre-Louis Lietaer, la troupe se jumelle avec le groupe de Savigny pour le camp.

Les Pionniers:
Construction de traineaux, pulkas, caisses et tipis, les pionniers passent leurs week-ends à préparer le camp neige Soyons Fous.
Encadrés par Yoann Lowagie, Jonas Malbranche et Benoit De La Salle, ils campent 6 jours, dont 4 nuits sous tente, dans la neige  et une nuit en gite d’étape, autour de Pesse dans le Jura.

Faute de chefs disponible l’été, les pionniers partent en camp jumelé avec le groupe d’Auxerres dans les Pyrénées et serviront à LOURDES.

Les compagnons:
L’équipe des compagnons, formée de Guillaume Saint-Rémy, Fabien Cognard, Simon Le Nestour, Alexandre Parquet et Valentin Michon, part un mois à Nditam au Cameroun. Ils apportent leur aide à la création d’une classe et proposent des animations aux jeunes du village.

2009-2010

Tout le groupe participe au grand rassemblement Territorial « Osons les Rencontres »

Les Louveteaux Jeannettes:
La peuplade encadrée par Florent Colombo, Anne-Laure Mathis, Magalie Genot, Félix Michon et Charlotte Trèche part à la découverte de la forêt de Brocéliande à Saint-Brieuc-de-Mauron.

Les Scouts et Guides:
Encadrée par Guillaume Saint-Rémy, Pierre-Louis Lietaer, Alison Gallet et Camille Ermine, la troupe campe au centre Feux Nouveaux de Mélan.

Les Pionniers Caravelles:
Chefs: Yoann LOWAGIE, Romain GAILLARD

Après avoir débuté l’année en montant un projet avec la maison de retraite « du vieux Château » à Crosne où ils ont animé plusieurs après midi et présenté un spectacle aux résidents, les Pionniers Caravelles ont partcipé à une année citoyenne, visitant l’assemblée nationale et écrivant leur parole citoyenne afin de pouvoir participer au rassemblement National CAPI  CITE CAP à Cussac Fort Médoc, près de Bordeaux.

Après quelques jours de camp jumelé avec le groupe d’Yerres, camp itinérant à vélo autour de Royan, les Capi a rejoint le CVA (rassemblement de 300 scouts étant partis à vélo depuis Paris pour rejoindre Bordeaux). Quentin LUCAS, chef d’Yerres accompagnera ce camp jumelé.

Deux jours plus tard, les Capi installaient leurs tentes au Cité cap au milieux de plus de 10.000 Pionniers pour 5 jours de folie!

Les Compagnons:
En vélo, trainant leur matériel dans une charrette « fait maison », l’équipe des compagnons rejoint Taizé où elle intègre les équipes de service.

Le 30 mai 2010, Magalie Genot, Anne-Laure Mathis, Florent Colombo, Christine et Eric Boyard font leur engagement.

2010-2011

Thierry TASSIN prend la suite de Thierry Michon au poste de trésorier.

Les Louveteaux:
La peuplade est dirigée par Anne-Laure Mathis, Florent Colombo et Félix Michon.

Les Scouts
La tribu est dirigée par Alison Gallet, Camille Ermine et Nicolas Parquet.

Les Pionniers:
La Caravanne est dirigée par Fabien Cognard et Lucas Margulis.

Les Compagnons:

Un nouvelle équipe 1er temps de compagnons est crée et jumelée avec les compagnons de Savigny.

L’équipe des compagnon 3e temps partiront durant l’été 2011 à Madagascar.

Divers Groupe et Territoire:

Le projet Soyons Fous est pris en charge par le territoire sous la responsabilité de Yoann Lowagie.
Le projet est ouvert à tous les chefs qui souhaitent faire vivre un camp dans la neige à leurs jeunes.

Dès Janvier 2011, tout le groupe débute la préparation des 80 ans en participant aux concours de logo et de chant lancés pour l’occasion ainsi qu’en participant à des journées d’animations ou photos et vidéos seront tournées pour l’occasion.

Magalie GENOT et Yoann LOWAGIE sont chargé de mission pour préparer les 80 ans du Groupe.

Des journées de groupes où les jeunes ont crée puis sélectionné les logo et chant des 80 ans sont organisées.
Un clip d’annonce des 80 ans est également tourné par et avec les jeunes.

2012 : Le groupe a 80 ans

Nous recherchons sans cesse des traces de notre histoire!
Si vous avez des informations à nous communiquer, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur l’image suivante :

Le groupe Scouts et Guides de France de Brunoy fêtera ses 80 ans d’existence le samedi 24 mars 2012.

Afin de préparer cet évènement nous mettons invitons tous les anciens à nous communiquer leurs coordonnées afin de les tenir informé des préparatifs et envoyer leur envoyer, le moment venu l’invitation à cette grande fête!

Ces informations restent à l’usage exclusif des organisateurs de ce rassemblement et ne seront pas divulguées.

Commentaires fermés sur Historique

Les commentaires sont clos.