Les fondamentaux

LES FONDAMENTAUX DU SCOUTISME

Chaque enfant, jeune, adulte, est appelé dans le scoutisme à prononcer une Promesse, à exprimer ainsi son adhésion aux valeurs du scoutisme énoncées dans sa loi.
Éléments clés du scoutisme, loi et promesse ont été déclinés dans toutes formes et langues, pour toutes cultures et tous âges.

En 100 ans d’histoire du scoutisme, 500 millions d’hommes et de femmes s’y réfèrent.

Baden-Powell propose aux adultes une lecture de la loi dans La Route du succès. Il appelle chacun à construire ainsi sa propre lecture.

La loi est un code de vie pour chacun individuellement et pour tous collectivement.
Il s’agit d’un cadre clair pour vivre ensemble, qui offre des points de repères pour devenir plus libre.

Les enfants et les jeunes se réfèrent à une même loi dont la formulation est adaptée en fonction de chaque âge.
La promesse est un engagement personnel à faire de son mieux pour vivre selon cette loi.

Chacun, chacune la prononce devant les autres, volontairement, quand il ou elle se sent prêt, décidé à participer à la vie de l’unité.

La loi et la promesse selon Baden-Powell : « La Loi scoute ne dirige pas par des interdictions, mais oriente par des indications positives. Elle est conçue comme guide pour agir et non comme instrument de répression des défauts ». Baden-Powell

La loi et la promesse selon l’OMMS (Organisation Mondiale du Mouvement Scout) et l’AMGE (Association mondiale des Guides et des Eclaireuses) : tous les membres du Mouvement Scout doivent adhérer à une Promesse et une Loi reflétant, dans un langage approprié à la culture et à la civilisation de chaque Organisation Scoute Nationale.

La loi et la promesse au sein des branches : la loi et la promesse sont adaptées à la pédagogie de chacune des branches : louveteaux-jeannettes, scouts-guides, pionniers-caravelles et compagnons.

Commentaires fermés sur Les fondamentaux

Les commentaires sont clos.