L’Evangile cherche à éveiller en nous une paisible joie

Courte méditation de Frère Roger

Jamais l’Évangile n’appelle à la morosité. Jamais il ne porte un regard pessimiste sur l’être humain. Tout au contraire. Il cherche à éveiller en nous une paisible joie.

Les Petites Béatitudes

Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes : Ils n’ont pas fini de Afficher l'image d'origines’amuser.

Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d’une taupinière : il leur sera épargné bien des tracas.

Bienheureux ceux qui sont capables de se reposer et de dormir sans chercher d’excuses : ils deviendront sages.

Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter : ils en apprendront des choses nouvelles.

Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux : ils seront appréciés de leur entourage.

Heureux êtes vous si vous savez regarder sérieusement les petites choses et paisiblement les choses sérieuses : vous irez loin dans la vie.

Heureux êtes vous si vous savez admirer un sourire et oublier une grimace : votre route sera ensoleillée.

Heureux êtes vous si vous êtes capables de toujours interpréter avec bienveillance les attitudes d’autrui même si les apparences sont contraires : vous passerez pour des naïfs, mais la charité est à ce prix.

Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir et qui prient avant de penser : ils éviteront bien des bêtises.

Heureux les fous : parce qu’ils sont fêlés, ils laissent passer la Lumière.

Heureux êtes vous si vous savez vous taire et sourire même lorsqu’on vous coupe la parole, lorsqu’on vous contredit ou qu’on vous marche sur les pieds : l’Evangile commence à pénétrer votre cœur.

Bienheureux surtout vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez : vous avez trouvé la vraie lumière, vous avez trouvé la véritable sagesse

P. Joseph Folliet

Posté dans Réflexions de la semaine | Commentaires fermés sur L’Evangile cherche à éveiller en nous une paisible joie

Formation aux techniques de la communication pour les chefs et cheftaines

Du 29 avril au 1er mai à Jambville, 4 parcours vous sont proposés pour vous former aux techniques de la communication.

Coût de la formation : 81 €

Inscription via l’intranet

Les objectifs :Afficher l'image d'origine

  • Comprendre les enjeux de la communication du mouvement
  • Savoir contribuer à la visibilité à l’attractivité du mouvement
  • Acquérir une expertise dans un domaine spécifique de la communication

Les 4 parcours :

  • Photo : enrichir ses compétences de prises de vue et développer un regard critique
  • Vidéo : acquérir des connaissances pour concevoir des projets vidéo de qualité et enrichir ses compétences en prise de vue et montage
  • Rédaction : savoir choisir un sujet, ainsi qu’une manière de le présenter et améliorer ses compétences rédactionnelles
  • Visibilité locale : s’approprier les outils de la communication du mouvement et savoir élaborer et mettre en oeuvre un plan de communication

Flyer du la formation

Pour en savoir plus…

Posté dans Actualités SGDF | Commentaires fermés sur Formation aux techniques de la communication pour les chefs et cheftaines

Peux-tu simplement écouter ?

Peux tu simplement écouter Afficher l'image d'origine
Quand je te demande de m’écouter
et que tu commences à me donner des conseils,
tu n’as pas fait ce que je te demandais.

Quand je te demande de m’écouter
et que tu commences à me dire pourquoi je ne devrais pas ressentir cela,
tu bafoues mes sentiments.

Quand je te demande de m’écouter
et que tu sens que tu dois faire quelque chose pour résoudre mon problème,
tu m’as fait défaut, aussi étrange que cela puisse paraître.

Ecoute, tout ce que je te demande, c’est que tu m’écoutes.
Non que tu parles ou que tu fasses quelque chose :
je te demande uniquement de m’écouter.

Les conseils sont bon marché,
pour six francs, j’aurai dans le même journal
le courrier du cœur et mon horoscope.

Je veux agir par moi-même, je ne suis pas impuissant,
peut-être un peu découragé ou hésitant,
mais non impotent.

Quand tu fais quelque chose pour moi,
que je peux et ai besoin de faire moi-même,
tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation.

Mais quand tu acceptes comme un simple fait
que je ressens ce que je ressens (peu importe la rationalité)
je peux arrêter de te convaincre,
et je peux essayer de commencer à comprendre
ce qu’il y a derrière ces sentiments irrationnels.

Lorsque c’est clair, les réponses deviennent évidentes
et je n’ai pas besoin de conseils.

Les sentiments irrationnels deviennent intelligibles
quand nous comprenons ce qu’il y a derrière.

Peut-être est-ce pour cela que la prière marche, parfois,
pour quelques personnes, car Dieu est muet.

Il ou elle ne donne pas de conseils.
Il ou elle n’essaye pas d’arranger les choses.
Ils écoutent simplement et te laissent résoudre le problème toi-même.

Alors, s’il te plaît, écoute et entends-moi.
Et si tu veux parler, attends juste un instant et je t’écouterai.

Auteur anonyme indien

Posté dans Réflexions de la semaine, Territoire | Commentaires fermés sur Peux-tu simplement écouter ?

Nous avons besoin de vous !!

Le Wi’t’émotion du 28-29 mai arrive à grand pas ! 1100 scouts et guides de Savoie et Haute Savoie vont se retrouver pour vivre un moment fort de scoutisme !

Les objectifs de ce we ?

  • Cultiver la rencontreIMGP4518
  • Partager un moment festif et de qualité en territoire, au cœur de la nature
  • Eduquer les jeunes au développement durable
  • Vivre les valeurs du scoutisme: éducation à la sobriété heureuse.

Le scoutisme … naturellement bon pour les enfants !

Mais nous avons besoin de vous !!

Pour que ce rassemblement soit une réussite, nous avons besoin de vous !IMGP5363

Les organisateurs (responssables sur le territoire) ont estimé les besoins matériels  (nourriture, transport, camion frigorifique, chapiteau…) et financiers. Le budget du week-end est estimé à environ 42 000€.

Afin de réduire le coût supporté par les familles et rendre le WIT accessible à tous, vous pouvez nous aider:

  1. Vous êtes parents, grands-parents, oncles et tantes…, vous choisissez de faire un don pour l’événement par l’intermédiaire de kisskissbankbankCe don ouvre droit à des déductions d’impôts : 66% du don est déductible du montant à payer de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20% du revenu imposable. Ex : un don de 30€ permet de déduire de ses impôts 19,8€. Le coût pour le donateur n’est donc que de 10,2€.
  2. Vous êtes une entreprise et souhaitez adhérer aux valeurs de notre mouvement, vous pouvez choisir l’option mécénat. (Voir Dossier Mécénat et Dossier de subventionVotre don ouvre droit à des déductions d’impôts : 60% du don est déductible des impôts sur les sociétés ou sur les revenus dans la limite de 0.5% du chiffre d’affaires
  3. Vous connaissez des entreprises susceptibles de nous aider. Alors vous pouvez leur relayer l’information ou nous mettre en contact avec eux.

Un espace sera dédié à nos partenaires et donateurs, afin de les remercier et leur donner de la visibilité. Par ailleurs, l’événement sera médiatisé et il aura une visibilité régionale.

Tech Avril 2012 @Jambville (c) Martin Viennot - SGDF

Contacts :

Posté dans WET Multi-branche | Commentaires fermés sur Nous avons besoin de vous !!

Les logos !!!

Après quelques jours de retard voici les magnifiques logos qui ont été fait pour le WI’T’émotions !

Lire la suite

Posté dans WET Multi-branche | Commentaires fermés sur Les logos !!!

Texte du vendredi : la liturgie de dimanche pour les plus jeunes

GIF - 3.2 ko

Aujourd’hui, nous vous proposons un temps de lecture et de partage de l’évangile de Dimanche avec une explication de texte qui peut vous aider à animer un temps spirituel en réunion ce samedi.

N’oubliez pas que vous pouvez aussi utiliser le Cléophas qui vous avez dû recevoir il y a peu dans vos boîtes aux lettres.  Lire la suite

Posté dans Réflexions de la semaine | Commentaires fermés sur Texte du vendredi : la liturgie de dimanche pour les plus jeunes

Flash spécial #Wi’T’emotions#info#teaser

[Envoyé Spécial : Lors d’un WE de groupe quelques brides de conversation ont été enregistrées alors qu’on demandait aux jeunes d’aller ramasser du bois. Ils ne se doutaient  pas que les dahus lointains les écoutaient… voilà ce que l’on peut vous en rapporter.]

  • WI’T’emotions !
  • Oui t’es mo… quoi ?
  • Motivé, Heureux, Joyeux, Curieux et un peu Peureux mais déjà très emballé à l’idée de participer au WE Territorial Interbranche !!! Hey, dit moi… tu veux rêver un peu …

[Le jeune scout sort alors un hologramme en appuyant sur la bague de son foulard et diffuse une vidéo que nous avons interceptée]

  • Ça, c’est vrai ! 28-29 Mai, c’est noté !
  • Et ce WE il est valable pour toi, mais aussi pour toi, ainsi que toi, toi, toi et même toi ! Ça veut dire, le territoire au grand complet ! Ça va être GENIAL !!!

Posté dans Territoire | Commentaires fermés sur Flash spécial #Wi’T’emotions#info#teaser

Pardonner… jusqu’où?

le fils perdu«  Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi
nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.  »

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 6, verset 12

Dans la prière du Notre Père, la seule demande où nous sommes directement impliqués est celle du pardon. Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Comme si, pour Jésus, il n’y avait pas de royaume sans pardon. Comme si, pour Jésus, il n’y avait pas de royaume sans que j’y participe. Concrètement.
Pour que cette prière ne devienne pas lettre morte, à chacun de nous de faire le premier pas vers son frère, son conjoint, son collègue de travail. Et si nous l’avons déjà fait, le refaire et le refaire encore.
Mais pourquoi c’est toujours moi qui pardonne ? Ce n’est pas juste ! Ce n’est pas juste selon la justice humaine. Mais cela est tout à fait cohérent avec la logique de Dieu qui est d’abord miséricordieux. Et si je veux vivre le royaume de Dieu, à moi de choisir la logique de la miséricorde. D’accord, peut-être, pour les pardons quotidiens. Mais pouvons-nous pardonner l’impardonnable ? Puis-je aujourd’hui pardonner aux terroristes, aux assassins en Irak, en Syrie, à Paris et ailleurs ?
Quand je prie chaque jour le Notre Père, je me demande vraiment si j’arrive à pardonner aux hommes qui nous ont chassés de Mossoul, en Irak, prenant nos biens, nous envoyant sur les routes. La demande de Jésus est dure. Comment puis-je pardonner ? Il me faut du courage et du temps.
Commencer à prier pour ceux qui m’ont offensé peut être un premier pas vers le pardon. Prier pour que le Seigneur ouvre leur cœur, leur intelligence pour les ramener vers leur humanité. Et nous ? Sommes-nous sûrs d’être fidèles à l’enseignement du Christ ? Une seule assurance : le Seigneur, lui, reste fidèle à sa parole.

Méditation enregistrée dans un studio de RCF Nord de France – Frère Sarmad Najeeb – Couvent de Lille 

Posté dans Réflexions de la semaine | Commentaires fermés sur Pardonner… jusqu’où?

Réflexion de la semaine : le carême un combat ?

Afficher l'image d'origineOn n’entre pas en retraite de carême comme on part à la guerre. Peut-être serais-tu prêt à foncer tête baissée dans un grand combat contre le mal. Pire : dans un grand combat contre toi-même. Est-ce là la croix qu’il te faudrait porter ? Et s’il te fallait au contraire commencer par entrer dans l’état d’esprit de celui ou de celle qui renonce justement à partir au combat ? Car il lui semble que la croix sera trop lourde à porter, que les sacrifices sont trop coûteux, que les résolutions s’envoleront vite.
En fait, il est bien question de combat en ce temps de carême. Mais ce n’est pas le nôtre, c’est celui du Christ. Un combat qu’il a mené par amour pour nous tout au long de sa vie, à travers les gestes qu’il a posés, pour relever, guérir, pardonner, à travers les paroles qu’il a dites, de paix, de joie, de miséricorde. C’est parce que le Christ a gagné ce combat contre tout ce qui est mortifère dans mon existence que, humblement, avec lui et par lui, je peux poser un pied après l’autre, pas plus, pas plus vite, sur le chemin de la vie. Ce qu’il attend de moi ? Que je mette ma main dans sa main, lui qui est allé jusqu’au bout du chemin. Jusqu’à la croix. Il l’a portée pour toutes les fois où je n’ai plus la force de porter la mienne. Jusque là-haut, au sommet du Golgotha. Là où il brise à jamais les portes de la mort qui nous retient dans ses liens, toutes ces portes qui m’enferment sur moi et mes certitudes et mes rigidités.
Au matin de Pâques, il me fait danser de joie et ouvre devant moi un passage*.

* Psaume 30, verset 9.
Méditation enregistrée dans les studios de RCF Poitiers.

Posté dans Réflexions de la semaine | Commentaires fermés sur Réflexion de la semaine : le carême un combat ?

Début du carême

Mais qu’est-ce que le Carême ?

Afficher l'image d'origineLe carême est la période de 40 jours qui précède le jour de Pâques, événement central du christianisme. Il rappelle les 40 jours que Jésus a passé au désert. Il commence le Mercredi des Cendres et s’achève au jour de Pâques. C’est un temps de jeûne et de conversion.

Cette année le Carême commence aujourd’hui.

Lire la suite

Posté dans Compagnons, Equipes de groupe, Farfadets, Louveteaux - Jeannettes, Pionniers - Caravelles, Réflexions de la semaine, Scouts - Guides | Commentaires fermés sur Début du carême