AG A JAMBVILLE…

Bon, ici, ami lecteur, le blogmaster n’ a fait qu’un copier-coller d’un article mis en ligne sur sgdf.fr, et comme il sait que des fois tu n’oses pas aller sur ce site national, il te l’amène sur un plateau…et même qu’on y cite un DT du Val-de-Marne qui s’appelle Boris…Bonne lecture...

Pendant trois jours, 2000 membres des Scouts et Guides de France se sont réunis pour l’Assemblée Générale, au centre national de Jambville, du 19 au 21 mai 2018. Cette année, l’événement est particulier : en parallèle de l’Assemblée Générale, 600 participants ont suivi un parcours pour les éducateurs et les éducatrices.

Trois jours au coeur de la vie démocratique du mouvement, trois jours pour réfléchir au scoutisme que propose l’association. L’Assemblée Générale a voté peu de résolutions cette année. En effet, les résolutions adoptées les années précédentes sont lourdes d’implications pour le mouvement et l’association a fait le choix de ne pas se surcharger.  Elle s’est donc concentrée à faire un point d’étape des résolutions et expérimentations adoptées ces dernières années, pour les faire grandir encore plus.

« Une Assemblée Générale chez les Scouts et Guides de France, c’est l’occasion unique de faire mouvement et de toucher du doigt toute sa diversité ». Marie Mullet-Abrassard, présidente des Scouts et Guides de France, a ainsi lancé l’Assemblée Générale, samedi 19 mai, sous le chapiteau de Jambville.
Contrairement à certaines années, peu de résolutions ont été soumises au vote, l’occasion de prendre le temps d’échanger. « Nous voulions pouvoir raconter tout ce que vous mettez en œuvre sur les résolutions que nous avons voté ces dernières années, et aller plus loin dans leur mise en oeuvre » a introduit la présidente.

EDUCATEURS, ÉDUCATRICES : ÉDUQUER ET GRANDIR ENSEMBLE POUR UN SCOUTISME DE QUALITÉ

cr ag2

Pendant trois jours, 600 personnes ont participé au parcours Educateurs et Educatrices, responsables de groupe, équipiers territoriaux, délégués territoriaux ou équipiers nationaux.
L’ambition de ce parcours ? Se questionner, prendre du recul, échanger des pratiques, mais surtout continuer à construire un scoutisme de qualité, accueillant et accessible. Les éducateurs et éducatrices ont ainsi pu assister à des tables-rondes, partager leurs expériences et témoignages, enrichir leurs pratiques d’accompagnement sur différents parcours, de la méthode scoute à la valorisation du bénévolat.

« Ces trois jours nous ont apporté des clés par rapport à notre mission, des pistes et des lumières qui vont nous inspirer et nous guider dans notre rôle d’éducateurs » témoigne Anne, de Pépinière-en-Yvelines. « C’est notamment à nous de faire en sorte que nos chefs et cheftaines ne soient pas seulement des animateurs mais des éducateurs ».

Accompagner, c’est aussi recruter. « J’ai appris que le cycle de l’engagement bénévole allait évoluer » confie Mathieu, responsable du pôle pédagogique de l’Essonne. « Aujourd’hui, l’intégration arrive après la phase de recrutement dans nos équipes. Pourtant, pour les jeunes, les chefs et cheftaines, la phase d’intégration est en amont : on les accueille pour qu’ils découvrent, qu’ils testent. Je me demande donc, suite à ce parcours, comment nous pouvons appeler les responsables de groupes, les équipiers territoriaux, leur laisser un temps d’intégration, essayer sa mission et peut-être se rendre compte que ça ne leur convient pas ».

« Si les territoires ou l’échelon national disparaissaient, on pourrait toujours continuer à faire vivre du scoutisme, mais on ne le pourrait pas sans les groupes » a partagé François, chef pionniers-caravelles. « Ce sont les chefs qui font vivre le scoutisme aux jeunes. Dans les groupes, on se dit que déjà s’occuper des jeunes, ça prend du temps, alors on ne va pas demander aux chefs de venir à des événements du territoire ou des réunions de groupe. Mais si, il faut aller chercher ces chefs, leur montrer ce qu’il s’y passe, et leur dire qu’ils ont aussi le droit à une vie d’adulte au sein du mouvement ».

Valoriser les compétences, assimiler les fondamentaux de la méthode scoute, repenser parfois la place de l’accompagnement, autant de convictions que se sont forgées les éducateurs et éducatrices sur le parcours, et qui font désormais d’eux des ambassadeurs et ambassadrices dans leurs groupes et territoires.

SEMEURS DE SCOUTISME : REMETTRE EN QUESTION LA FAÇON DONT ON PROPOSE LE SCOUTISME

cr AG 3
En 2017, l’Assemblée Générale a voté la résolution « Semeurs de scoutisme », qui invite à donner une impulsion au développement des groupes. L’ambition de cette résolution : proposer un fonctionnement plus souple pour permettre la création de nouveaux groupes… et ça fonctionne!
Depuis la rentrée, plus de 30 groupes ont ouvert en France de la Rochelle en passant par Montauban, Orléans, Gentilly, la Martinique, Tours… Cela représente plus de 650 jeunes, qui peuvent aujourd’hui vivre du scoutisme ! « Aller aux périphéries, c’est tester, apprendre, être capable de se remettre en question, notamment sur la manière dont on a proposé du scoutisme jusqu’à présent ! ».

Devant l’Assemblée Générale, des chefs, cheftaines, ouvreurs de groupe, responsables de groupe sont venus témoigner de leur ambition et de comment ils proposent le scoutisme. En Franche-Comté, sur le Plateau de Maîche, le groupe compte une vingtaine de jeunes et organise ses week-end avec toutes les branches.

« On partage les services avec les pionniers-caravelles et les louveteaux-jeannettes par exemple, on organise des activités inter-branches, mais chacune a un temps distinct par week-end » explique Carine, cheftaine pionniers-caravelles. « Cette souplesse fonctionne et a des avantages : les jeunes peuvent se projeter dans la vie scoute car les louveteaux-jeannettes voient concrètement ce que font les Scouts-Guides ou les Pionniers-Caravelles, et cette situation responsabilise les plus grands car ils savent qu’ils sont regardés par les plus jeunes » a conclu Carine.

Dans le Val de Marne, l’équipe territoriale a lancé le projet Bagheera. « Il y a deux ans, un de nos groupes est venu me voir en me disant qu’ils avaient des jeunes sur liste d’attente, mais qu’ils ne savaient pas comment faire » se rappelle Boris, le délégué territorial. « Mais ils se sont engagés à nous aider à ouvrir un nouveau groupe. A la rentrée, deux chefs ont quitté leur groupe pour venir ouvrir le 2e ».

Le parcours Bagheera, c’est l’idée que des chefs et cheftaines expérimentés quittent leur groupe d’origine pour venir ouvrir un nouveau groupe.
Le territoire leur propose de rester en situation d’animation, « car c’est le nerf de la guerre », avec de nouvelles missions : ils sont en appui de responsables de groupe qui découvrent le scoutisme, et profitent d’une formation de formateur pour aller recruter de nouveaux chefs. «L’unique horizon que l’on peut propose à des chefs/cheftaines n’est pas uniquement de rejoindre une équipe territoriale mais de poursuivre dans une équipe de groupe et de former de nouveaux chefs/cheftaines pour proposer le scoutisme au plus grand nombre » a conclu le délégué territorial du Val de Marne.
La conviction est celle que les jeunes, du fond des campagnes jusqu’au coeur des grandes villes, ont besoin du scoutisme pour être adultes.
C’est l’enjeu de l’amendement « Audace et Citoyenneté » qui complète la résolution. Le défi Brownsea est la synthèse des deux : un projet de développement et d’ouverture à la mixité sociale. Mais c’est surtout un défi : bousculer ce qu’on a l’habitude de faire et ouvrir nos camps d’été à 2, 3, 4 jeunes ou adultes pour leur faire découvrir le scoutisme. Comment ? Par exemple, en organisant un partenariat avec Singa, une association engagée dans l’accueil des migrants comme le camp territorial du Grand Est, ou en emmenant des jeunes de quartiers en camp scout comme à Marseille !

Cet été, les Scouts et Guides de France s’engagent à ouvrir nos camps d’été dans la dynamique que nous a laissée Baden Powell en 1907 !

Posté dans Territoire | Tagué , , , | 0 commentaire

DANS L’ATTENTE OU DANS LA TENTE ?

Schéma_Impulse_AG_2018

DANS L’ATTENTE ?

Oui, tu l’attends, ce grand rassemblement, c’est ce WE qui arrive, les 19, 20 et 21 mai !!! Et en plus, Jambville sous le soleil, ça ne se loupe pas…

Ton sac est presque fait, ta chemise est repassée, ton foulard est à coté, chanceux que tu es de rejoindre Jambville pour IMPULSE ! et l’AG 2018. Et tu es impatient(e) de vivre ce we avec tout le peuple scout (et guide) des SGDF… C’est la première fois ? Tu seras sans doute impressionné(e) ! Ce n’est pas la première fois ? Tu seras sans  aucun doute aussi impressionné(e) !

DANS LA TENTE ?

Oui, Jambville t’attend, il y en a qui bossent depuis plusieurs semaine pour t’ accueillir ! De l’organisation, de l’intendance, de la logistique, il en faut ! Et il faut aussi un bel endroit pour réunir tout ce petit monde … Où ? Mais dans DANS LA TENTE !!!

Cette « Assemblée générale élargie » va rassembler tous les pôles pédagogiques, les responsables de groupe et celles et ceux qui sont les accompagnateurs des éducateurs et éducatrices. Les 19, 20 et 21 mai 2018, ce sont ainsi près de 2000 responsables du mouvement qui sont attendus à Jambville pour apporter leur contribution à l’organisation de l’accompagnement et du soutien des chefs et cheftaines.  Tout au long de cet évènement se tiendront des ateliers de réflexion, d’enrichissement et des temps en séances plénières. Toutes les personnes concernées par l’accompagnement des chefs et cheftaines avaient la possibilité de s’y participer ainsi que tous les représentants associatifs. Et vivre une AG des SGDF à Jambville, d’autant plus si elle est particulière comme cette année, franchement, ça le fait !!!  Tu n’es pas inscrit ? Tant pis pour toi …

Grandir et Servir ensemble …

(et si tu ne fais rien ce we, tu pourras rendre alors visite chez ton oncle et …sa femme !!! Note du rédacteur : Oui, j’ai osé !)

Posté dans Territoire | Tagué , , | 0 commentaire

LE DEFI BROWNSEA ?

ob_548905_bannieresitesgdf-1000x306-page002

Tu en as déjà entendu parlé ? Non, en en effet, ce n’est pas pour ton groupe ou pour ton unité… Tu as déjà assez de jeunes dans tes unités et assez de chefs pour les animer…Ca te suffit, ça te va bien comme ça, tu préfères faire tranquilou le dossier de camp avec ceux que tu connais, on aurait trop de nouveaux, ça serait pas cool, et c’est mieux d’avoir un  jeune depuis septembre qu’au mois de mai ou en juin, il ne connaîtra personne,  et je ne comprends pas pourquoi 2 groupes de notre territoire se sont quand même inscrits à ce défi sur le site …

Euh, au fait, c’est quoi, ce DEFI BROWNSEA ?

Chacun de nous est invité à ouvrir son camp d’été pour permettre à de nouveaux jeunes de vivre leur première aventure scoute et guide. Accueillir pour le camp d’été, c’est donner envie de poursuivre sa route avec nous.

« Mon camp d’été +4 » c’est l’ambition de l’association pour accueillir 4 personnes en plus sur le camp : jeune ou chef/cheftaine, camp d’unité ou camp groupé, tous ensemble nous nous mettons en route. 

Par tous les moyens, d’aujourd’hui  jusqu’à l’été, nous proposerons à des nouveaux adultes de devenir chefs/cheftaines, à des nouveaux enfants/jeunes de rejoindre l’aventure du scoutisme :

– Par le bouche à oreille
– Avec les copains des scouts et guides
– En rendant les parents « ambassadeurs du scoutisme »
– En utilisant les listes d’attente
– Grâce à la campagne de communication nationale et tous les outils pour recruter, accueillir, fidéliser

L’équipe nationale des SGDF est à l’écoute des groupes qui souhaitent se développer et t’aide à te lancer ce défi. Tout le Pôle Dév’ du Territoire est là aussi bien sûr pour t’aider…

Toutes les infos, les outils, c’est ici  >>> Lien vers le site DEFI BROWNSEA

Eh oui, il ne suffit pas de juste s’inscrire sur le site et d’attendre que ça se passe, mais c’est aussi  l’occasion de créer de la dynamique dans son groupe et dans son unité, d’avoir envie de faire découvrir le scoutisme que nous aimons à  de nouvelles familles, proches ou pas de notre groupe, de notre paroisse, de notre environnement habituel.. Le camp d’été – comme un WE découverte – est bien la meilleure occasion pour cela…

Voilà un joli défi à se lancer lors du prochain Conseil de Groupe par exemple… Et chez les scouts et guides, les défis, on aime ça !!!

 

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

Complètement perchés…

Eh, oui, ils étaient tous (ou presque) COMPLÈTEMENT PERCHéS sur leurs perches, durant ce WE de formation FROISSARTAGE proposé par le Pôle Dév’ et dirigé par Nicolas…bien aidé par tous les spécialistes du groupe de SUCY. Bravo et merci à eux…C’était les 27 et 28 avril à Villebon s/Yvette…

La formation a permis d’accueillir une vingtaine de stagiaires sur deux jours. Elle était articulée en deux parcours : un « débutant » et un « avancé ».

Les stagiaires du parcours « débutant » ont appris à créer des installations de camp à base de matelotage (utilisation exclusive de ficelle). Les stagiaires du parcours « avancé » ont appris à utiliser les outils de froissartage en toute sécurité et ont pu s’exercer avec en construisant une structure pouvant accueillir une tente surélevée. Le samedi en fin d’après-midi,  les chanceux stagiaires ont pu découvrir plusieurs astuces de camp (rocket-stove, bougies allume-feu, système de chauffe eau, torches, etc …). Durant la veillée, ils ont du intégrer leurs constructions dans un imaginaire en les embellissant de sorte à plaire à la cours du roi Philippe 1er. Et le dimanche, ils ont pu réfléchir à « construire ensemble » durant un temps spi, puis démontage du camp et rangement des perches.
A la fin du weekend, plusieurs groupes sont venus pour récupérer les perches qu’ils avaient achetées  (Alma, Sucy, Fresnes, St Maur le Rosaire, Plessis-Trévise).

Ah… Quel bonheur, pour son son camp, de savoir faire de super install’ …C’était le but de ce week-end…Et on ne vous dira pas s’ils ont fini le WE en jouant à… chat perché !

V4V3V2V1

Nouveau dossier1

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

C’EST QUAND QU’ON PART EN CAMP ?

39531467Eh bien, c’est quand le dossier de camp sera tout bien terminé, relu et revu par le RG/RGA, relu et revu par le Trésorier de groupe pour la partie budget, relu et revu avec l’accompagnateur Cléophas et/ou l’aumônier de groupe pour la partie spi, relu et revu par l’accompagnateur péda pour la partie péda, relu et revu par le RPAF, l’Accompagnatrice territoriale Cléophas, les RPP et par les DT/DTA…Ouf !!!

Et quand on dit « relu et revu », cela veut dire bien évidemment accompagnement et enrichissement, et non pas validation, coup de tampon, emballé c’est pesé, à la prochaine  !!!

Et ce qui est bien (entre autres choses) chez les SGDF, c’est qu’à chaque phase importante de sa mission, on n’est pas tout seul !!! En effet, les chefs, cheftaines et RG expérimentés le savent, et les chefs, cheftaines, RG novices vont le découvrir, l’équipe territoriale est pleinement disponible tout au long de la campagne des camps…

C’est pourquoi vous avez bien noté les dates suivantes  – horaires à préciser – MDS :

Journée Enrichissement des dossiers de camp pour les L/J : 06/05
Soirée des directeurs de camp : 15/05
Soirée des intendants/assistants sanitaires/trésoriers :  14/06

Et bien sûr :

Signatures de dossiers de camp L/J-S/G-P/C :  26-27/05
Signatures de dossiers de camp compagnons : (1/2) 10/06
Signatures de dossiers de camp compagnons : (2/2) 17/06

« Eh, euh, faut venir, c’est obligatoire ou pas ? même si j’ai piscine ? »  demande le chef tremblotant ?
« A ton avis ? » lui répond son RG, le martinet à la main (Note du rédacteur : je blague, pour le martinet)
« L’ambition de faire le bien est la seule qui compte », pourra dire le DT qui connait bien ses citations de  Baden-Powell

Posté dans Territoire | Tagué , , , | 0 commentaire

JOFT 2018…

 

IMG_8118

Lors de la journée du 8 avril dernier, les farfadets de 8 groupes du territoire se sont retrouvés à Sceaux (92). Ils y ont rencontré Norbert Dragonneau, éminent chercheur sorcier qui s’est donné pour mission de sauver les animaux magiques en voie de disparition. Norbert a appris que les personnes non magiques arrivaient, grâce à la science, à faire revivre des espèces disparues grâce à leur ADN. Norbert ayant en sa possession un morceau d’un animal magique disparu, il demande aux farfadets de l’aider à le ramener à la vie. Pour cela, il faut collecter autant de morceaux de l’animal que possible car cela multiplie les chances de le faire revenir.

Les farfadets, réunis en équipe ont donc réalisé des épreuves tout au long de la journée pour récupérer différentes parties de l’animal disparu. Sous un soleil de plomb, ils n’ont pas hésité à courir, construire, réfléchir, peindre, coller et chanter.

A la fin de la journée, ils avaient collecté suffisamment de morceaux de l’animal pour que nous le ramenions à la vie, mais en plus ils avaient réussi à créer une formule magique qui permettait de s’assurer que l’animal ne serait pas dangereux. Malins comme tout, les farfadets ont même deviné que l’animal était un dragon, qu’ils ont vu se matérialiser et que nous avons baptisé Joftor.

Une journée ensoleillée, sous le signe de la bonne humeur et des rires, menée à bien par une belle équipe de responsables farfadets et de parents animateurs motivés et qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire rêver un peu nos petit-e-s filles et garçons verts pommes !

Anne-Claire – AP Farfadets

IMG_8113 IMG_7846

Posté dans Territoire | Tagué | 0 commentaire

12 MAI…

secouriste-02La dernière formation PSC1 de l’année que nous organisons avec la Croix Rouge est désormais ouverte sur l’Intranet. C’est le dernier moment et le plus simple pour obtenir le diplôme avant les camps ! Merci aux RG/RGA d’être bien vigilant pour qu’il y ait un PSC1  sur chaque dossier de camps : c’est obligatoire pour chaque Accueil de Scoutisme.

Cette formation aura lieu le SAMEDI 12 MAI de 9h à 18h.

Pour l’inscription, il n’y a rien de plus simple. Je vous donne rendez-vous sur l’Intranet : Animation –> Formations –> Rechercher une action de formation –> Niveau : Territoriale –> Rechercher et laissez vous guider 🙂

Cette journée est aussi proposée pour une équipe de compas qui souhaiterait faire un expériment court, ou pour une équipe de pio/cara ou des scouts/guides…

Pour toutes questions complémentaires, n’hésitez pas à me contacter : formation@sgdf94.fr

Martin, Correspondant Formation SGDF  DSC05345

Posté dans Territoire | 0 commentaire

LE MEDIATEUR

Cr60aF4WgAECMgBDepuis peu, au sein de notre mouvement, il existe un réseau d’une vingtaine de membres, il est « tout neuf » : c’est le réseau des MEDIATEURS !!

Lors notre  l’Assemblée Générale  de 2016, nous avions pris la décision de créer une nouvelle mission, celle de médiateur. L’idée principale qui a présidée à ce choix, c’est une volonté de limiter les conflits et d’éviter qu’ils ne  s’enveniment.

Culturellement  et de par nos modes de fonctionnement, nous sommes habitués depuis l’âge des louveteaux /jeannettes, jusqu’aux adultes engagés, à « nous dire les choses » et à ne pas laisser  dégénérer les situations conflictuelles. De plus « le jeu des conseils » qui est inscrit dans notre ADN vise à permettre l’expression de chacun, pour l’apaisement du collectif.

De par notre engagement de bénévole, nous sommes le plus souvent  très investis dans nos missions. De ce fait, nous n’acceptons pas toujours la critique ou la remise en cause et encore moins de devoir quitter notre mission. Il s’agit de l’une des sources majeures de conflit.

A la demande du Responsable d’Equipe, du RG ou du DT, le médiateur territorial peut intervenir.  Pour effectuer soit une médiation, soit une conciliation, dans la mesure du possible, en mode préventif et non curatif. Pour tenter d’apaiser les tensions et de prévenir le conflit.

Pour cette année, sur notre territoire, je n’ai pas eu à intervenir. C’est très bien ainsi.

La mission du médiateur s’inscrit dans la démarche  ARTISANS DE PAIX – Lors du collège des 7 et 8 avril à Jambville, j’ai participé au premier week-end de ce réseau des médiateurs.  

Denis Plançonneau, Médiateur Territorial 94 Baloo-Denis
 

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

LUNA 2000…

Non, ce n’est pas le nom d’une chaîne d’opticiens, ni celui d’un nouveau parc d’attractions ou d’une expédition de la NASA… Que sais-je encore …
Alors, c’est qui ? C’est quoi ?
Et bien, c’est que Luna, bientôt 9 ans – est une nouvelle jeannette du groupe de Gentilly, et que il y a quelques mois maintenant, elle était la 2.000ème adhérente inscrite dans l’intranet pour notre territoire du Val-de-Marne…
Ca valait bien les bougies et une belle photo…
Ggg

Bon, nous en sommes maintenant à 2.084 adhérents à ce jour…
Et avec le succès à venir des WE découverte …Avec ceux qui vont vous rejoindre d’ici  fin août pour vivre le camp d’été, car  une unité peut tout à fait accueillir un jeune en cours d’année ou pour le camp d’été…Avec les adhésions de ceux qu' »on » avait oublié depuis le début de l’année, genre le compa qui n’avait pas encore payé sa cotiz (oh !!!) , ou le chèque égaré qu’on retrouve finalement dans une enveloppe (de la pure fiction, bien sûr !)..Et bien, noooonn, nous ne visons quand même pas les 3.000 adhérents d’ici fin aout, sinon, c’est 4 ou 5 Territoires qu’il faudrait faire…et ça serait un peu compliqué !!!

Bienvenue à Luna, et à tous les autres !

SEMEURS DE SCOUTISME…

Posté dans Territoire | Tagué | 0 commentaire

DECOUVERTE ? OUI ou NON ?

WED2017Oui ou NON ? Euh, eh bien OUI, nous pouvons en effet proposer un OUI’K-END DECOUVERTE pour notre groupe !!!

Chaque année, des centaines de groupes scouts ouvrent leurs portes le temps d’un week-end découverte. Tout le monde peut participer, quel que soit son âge, ses origines, ses croyances, sa personnalité… Notre association est ouverte à tous et nous considérons la diversité des personnes comme une richesse.

Et cette année, les groupes de CRETEIL, de GENTILLY et d’ IVRY-VITRY se sont déjà fait connaitre sur la plate-forme SGDF  pour proposer à des familles et à leurs enfants de venir participer à leur week-end de groupe qui se présente bientôt… Cela peut être aussi un week-end d’unité ou une après-midi ou une sortie sur un dimanche…

Bon, c’est sûr, vous n’allez pas avoir 10 inscriptions par tranche d’âge, ni 5 nouveaux chefs pour la rentrée ! Mais si un copain de copain d’un louveteau ou une nouvelle guide rejoint ensuite votre groupe pour le camp d’été par exemple, eh bien, cela sera déjà super pour tout le monde …  Cela ne vous coûte rien, c’est un plus …Et pourquoi ne pas en faire une dynamique pour vous faire mieux connaitre  et pour communiquer aussi sur votre commune ou sur la gazette de votre paroisse. Votre aumônier sera ravi de demander un petit encart dans cette gazette pour mettre en avant cette initiative !

Lien vers le site

Et bien sûr, le Pôle Dév’ du Val-de-Marne est disponible pour vous aider et vous faire part des expériences déjà vécues les autres années sur notre Territoire.

Alors, OUI ou NON, pour ce WE DECOUVERTE ?

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire