ECLAIREURS…

BP Le blogmaster vient de récupérer il y a quelques temps une édition originale datant de 1947 du fameux livre « ECLAIREURS » de Lord Baden-Powell. Et comme c’est la période des camps, je me dois de vous en livrer quelques lignes :

« Installation du camp : Vous avez choisi votre emplacement , plantez votre tente de façon qu’elle tourne le dos au vent. Creusez un petit fossé de 10 cm environs de profondeur tout autour pour que l’eau n’envahisse pas votre tente en cas de forte pluie. Ce fossé doit pourvoir à l’écoulement de l’eau. Creusez un petit trou, grand comme une tasse à thé, près du pied de chacun des piquets, de façon à pouvoir y  transporter ceux-ci si la pluie vient. Cela vous permet de détendre immédiatement toutes les cordes; elles pourront ainsi sans danger se raccourcir en se mouillant. »  Bon, inspection dans les 48 h de toutes les tentes des camps d’unité du 94 pour vérifier si le trou autour du piquet a bien la taille d’une tasse de thé !!! Avec ou sans sucre ? Earl Grey ou thé vert ?

« On m’a très souvent demandé comment je pensais qu’il fallait distribuer la journée dans un camp ; je ne puis mieux répondre qu’en reproduisnat ici l’horaire que j’avais adopté en 1908 à mon camp de Humshaugh :
7 h – Lever, aération des lits; toilettes
8 h – Prières. Salut aux couleurs
8 h 10 – Déjeuner
9 h 45 – Inspection
10 h – Activités scoutes
13 h – Diner
13 h 30 à 14 h 30 – Repos (obligatoire). On ne bouge ni ne parle dans le camp
14 h 30 à 17 h – Jeux d’éclaireurs dans le voisinage
17 h – Thé
17 h 30 à 20 h 15 – Récréation – jeux de camp
20 h 30 à 21 h 30 – feu de camp ; ou bien 21 h à 23 h, activité de nuit.
21 h – Biscuit et cacao
21 h 30 – Rentrée
22 h – Extinction des feux
Les services et jeux de nuit, les factions des sentinelles ne doivent pas se prolonger après 23 h 30.

Bon, on y est presque dans la plupart de dossiers de camp validés pour cet été. A part sans doute pour le thé (encore lui ! ) à 17 heures…

Cela date un peu, soyons clair, mais c’est super complet, et même plus encore, sur comment suivre un trace, l’endurance de l’éclaireur, les insignes de patrouille et les marmites norvégiennes !!! Mais voila comment ce livre « Eclaireurs » se termine :

L’épreuve du succès : il n’y a pour un chef qu’une manière de savoir s’il a réussi ou échoué dans son effort. est-ce que les garçons dont il s’occupe sont devenus de meilleurs citoyens du fait de l’éducation qu’il leur a donnée ? Il ne suffit pas qu’ils soient exacts dans les exercices, bons campeurs; signaleurs habiles; ce ne sont là que des moyens. Le point qu’il doit avoir en vue, c’est celui-ci : Atteignent-ils le but ? Sont-ils vraiment des citoyens sains, heureux, utiles ? 

Et là, notre cher Baden-Powell,  il était sacrement moderne !!!

Posté dans Territoire | Tagué , , | 1 commentaire

ON S’COUPE DU MONDE !!!

Oui,  pendant le camp, on s’coupe du monde, que ce soit une,  deux, trois semaines, ou plus…  Des camps de notre Territoire sont déjà partis et revenus..Pour d’autres, c’est pour bientôt, ou pour certains, ce sera la dernière quinzaine d’août. Le camp territorial accompagné a lui débuté samedi dernier à Jambville…

On s’coupe du monde …Oui, chacun laisse de côté son smartphone, pas besoin en camp…pas de wifi, pas de prises pour recharger, c’est un peu fragile, alors les chefs en prévoient juste quelques- uns pour les explos d’équipes. Papa, maman ? Eh oui, le courrier de quelques lignes, ça existe toujours !!! Les copains, copines de l’année, eux aussi, ils sont  en vacances en colo, chez les grands parents, en voyage ou restés chez eux…

On s’coupe du monde, car le camp, c’est la vie dans la nature, loin de notre environnement urbain du Val-de-Marne. On campe et on décampe, comme on dit chez les  scouts, au rythme de la nature, avec la météo du moment qui bouleverse de temps en temps les activités prévues… La joie de découvrir le lieu de camp et de monter les tentes, les journées consacrées aux installations, les grands jeux autour de l’imaginaire, les explos, la préparation des repas en unité ou en équipes, et bien sûr les veillées tant attendues par tous…

On s’coupe du monde, et c’est là que les médias en panne d’actualité viennent  s’intéresser à nos activités et à l’essor de nos mouvements comme RMC le 24 juillet LIEN VERS RMC ou sur France Inter le matin du 23 juillet qui a même fait un reportage sur le lieu de camps des L/J de …Sucy-en-Brie ! La classe !

On s’coupe du monde, que le camp soit avec 4 équipes ou seulement 2, que la maîtrise soit de 4 chefs ou 2, qu’il y ait 4 fois du potage le soir ou 2 fois, qu’il y ait 4 jeunes qu’on doit amener chez le médecin ou  seulement 2,  qu’il y ait 4 jeunes qui font leur promesse ou 2…

Et 1, et 2, et 4 à 2 !!!

ON S’COUPE DU MONDE ? 4 A 2 ? QU’IMPORTE LE SCORE, LES CHEFS ET CHEFTAINES SONT DES CHAMPIONS, BRAVO POUR CES SEMAINES DE CAMP  (en) RéUSSIE (s) !!! CET ETE, NOS JEUNES CAMPEURS AURONT 2 ETOILES A REGARDER BRILLER DANS LE CIEL…

4190741-la-joie-de-l-equipe-de-france-de-footbal-950x0-1

Posté dans Territoire | Tagué | 0 commentaire

FRANCE – CROATIE…

140px-Savez_izviđača_HrvatskeL’Association scoute de Croatie (en croate : Savez izviđača Hrvatske , SiH) est l’ organisation scoute nationale croate . En tant que membre de la Yougoslavie, la Croatie a été membre fondateur de l’ OMMS de 1922 à 1948.

En Yougoslavie, le roi a pris le patronage des scouts en 1923, mais six ans plus tard l’organisation a été interdite avec d’autres qui n’ont pas inclus le mot «yougoslave» dans leurs titres. Les scouts en Croatie ont continué avec le motif en damier des armoiries de la Croatie comme leur emblème et ouvertement contre la monarchie. Les scouts ont été interdits en Croatie en 1946, après que les jeunes pionniers ont commencé à apparaître pendant la Seconde Guerre mondiale en territoire Partisan .
Le scoutisme en Yougoslavie a été coopté par le gouvernement Tito en 1950, date à laquelle l’adhésion à l’OMMS a été confisquée, mais les scouts ont continué en collaboration avec les pionniers. La journée des Scouts croates , célébrée le 19 mai, commémore la première formation des Pionniers-Scouts dans la direction du camp et des excursions, tenue du 19 au 25 mai 1950.
En 1951, l’Association scoute de Yougoslavie, Savez Izviđača Jugoslavije , a été établie à Zagreb. Le mouvement scout a grandi et prospéré jusqu’à la dissolution de la Yougoslavie en 1991. Les Scouts croates ont de nouveau rejoint les efforts de défense, au cours desquels beaucoup ont été tués.
En 1991, Savez Izviđača Hrvatske a rompu ses liens avec l’Association scoute de Yougoslavie et s’est réorganisé, reprenant ses principes antérieurs de l’éducation des jeunes. Il a reçu la reconnaissance de nombreux pays occidentaux. En juillet 1993, l’OMMS a élu le Savez Izviđača Hrvatske comme membre à part entière. Les Scouts croates ont participé aux Jamborees à l’échelle internationale, y compris les 1er et 2e Jamboree Scouts Européens en 1994 et 2005 respectivement, le Jamboree Danois de 1996 et tous les Jamboree Scouts Mondiaux depuis 1995.
Parmi les programmes du groupe, il y a « The Sunrise City Project », qui propose depuis 1993 un camp d’été annuel destiné à aider les enfants touchés par la guerre de 1991 dans leur réintégration dans la société.

Il y a quatre sections de Scoutisme basées sur l’âge:
Louveteaux- âgés de 8 à 11 ans / Scouts- de 12 à 15 ans / Venture Scouts-âgés de 16 à 20 ans / Rangers et Rovers-21 ansr

La devise du scout est « Budi Pripravan » , « soyez préparé » en croate. L’insigne d’adhésion de Savez izviđača Hrvatske incorpore le motif en damier des armoiries de la Croatie .

Le mouvement scout croate a beaucoup souffert de la guerre, ils ne sont maintenant plus que 4 000 pour 4,4 millions d’habitants. Ils sont en pleine restructuration interne notamment vis-à-vis de la pédagogie.

Un témoignage vu sur internet : Ce qui nous a le plus marqué lors de ce camp c’est la rigueur et la sévérité des chefs croates envers leurs scouts : monter des couleurs tous les matins et descente des couleurs tous les soirs, inspection des tentes et quand elles ne sont pas bien rangées, leurs habitants doivent faire des flexions, si les jeunes ne restent pas en ligne pendant un trajet, ils doivent rester 5 minutes au garde à vous sans bouger… Mais ce que nous avons trouvé génial dans notre relation avec les croates, c’est leur facilité à nous aborder et à échanger des choses avec des étrangers ! Les veillées étaient magiques, on sent vraiment que malgré les différences de cultures, l’âme du scoutisme reste la même !
Malgré des problèmes politiques et économiques, la Croatie reste un pays où il fait bon vivre et où la qualité de l’accueil est incroyable. Une connaissance de l’anglais ou de l’allemand est fortement conseillée pour pouvoir communiquer. Dans les zones reculées, l’anglais est très peu voir pas du tout parlé.

Et pour information, la monnaie croate est le kuna. De nombreuses unités pio/cara et compas mettent en place des projets en Croatie…comme les pio/cara de BDM l’été dernier !

En tous cas, ALLEZ LES BLEUS !!!

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

FRANCE – BELGIQUE

ast Tintin_200x338

QUI VA GAGNER : ASTERIX ou TINTIN ?

En tous cas, TOUJOURS PRET, dès le coup d’envoi  !!!

Posté dans Territoire | 1 commentaire

3 BUCHETTES….

boris

S’il l’avait su, aurait-il mis sa chemise ?

Eh oui, Boris vient de recevoir ses 3 bûchettes des mains de Gaêtan PARENTY, que les anciens de CACHAN  connaissent  bien, et qui est actuellement le responsable de la formation au Centre de Ressources Idf

Les 3 bûchettes reconnaissent la compétence de « formateur adjoint », en ayant suivi un STAF, avoir participé avec efficacité à l’animation d’au moins 3 sessions de formation, et avoir des compétences de formateur et de responsable de  formation.

Ce qui est son cas. Et c’était lors du Collège de fin d’année des responsables de pôles (DT/DTA, RPP, RPD,RPAF, etc…) :   c’est comme un conseil territorial, mais avec les responsables au niveau de toute l’Ile de France…

Cela vaut bien quelques applaudissements…

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

JEU DES 7 ERREURS

sac-à-dos1 IMG_6952

LEQUEL PART POUR UN WEEK-END ET LEQUEL PART POUR UN CAMP ?

(Ou lesquels partent tous les 2 pour un camp de 3 mois ?)

Posté dans Territoire | 0 commentaire

LES CAMPS…DIRA-T-ON !!!

téléchargementEt cet été, pour notre Val-de-Marne, c’est à ce jour 1.408 jeunes qui vont partir en camp, avec 306 chefs et cheftaines pour les animer…
11 unités farfadets, 23 unités LJ, 17 unités SG, 17 unités PC et 22 équipes compas, dont 12 à l’étranger,  en effet, ça fait du monde !!!
Le plus proche sera à 39 kms de son local, le plus  éloigné parcourra plus 10.000 kms….
Et encore 12 déclarations DDCS à faire, 44 sont déjà faites….

Et combien de modifications à faire avec le défi Brownsea ? Le plus possible !!!

Lien vers la carte

Celui qui trouve le juste poids cumulé des cakes pour les goûters, ou le bon poids des Flanby gobés, ou le total des visites chez le médecin pour gastro, ou le nombre de journées conformes au planning prévu,  ou tout autre chiffre hasardeux…aura droit à notre estime à tous…Et le droit de calculer le nombre de supers souvenirs. Vive les camps d’été !!!
 
dyn002_original_709_424_pjpeg_2543975_cecb4e1842fbf56cd330667c95887ebd

Posté dans Territoire | Tagué | 0 commentaire

DE LA MARNE A LA SEINE…

De la Marne à la Seine…Et jusqu’en bas de chez nous, L’aventure se déchaîne, Le 9-4 a tout pour vous »…avons-nous encore chanté samedi dernier !  

Bon, il va falloir  qu’un parolier réécrive le texte, parce que « Du BOIS DE LA MARNE à RIVES DE SEINE, Et jusqu’en bas de chez nous, L’aventure s’est déchaînée, Le 9-4 avait tout pour vous » , y a plus le même nombre de pieds, et plus les bonnes rimes …

Bien accueillis dans les locaux pratiques de Vincennes Jacques Deschamps, ce Conseil Territorial, auquel il manquait hélas des représentants de plusieurs groupes – comme d’hab’, on  a les noms :=) – a donc dévoilé le nom des 2 nouveaux Territoires pour la rentrée prochaine : BOIS DE LA MARNE, pour la partie Est, et RIVES DE SEINE, pour la partie Ouest.  Il va falloir que ces 2 nouveaux noms entrent rapidement dans nos petites têtes pour abandonner les vocables Est/Ouest, pas de guerre froide entre nous ! Adrien, notre chargé de mission pour ce découpage territorial, nous a donc dévoilé le résultat du vote consultatif, ainsi que les 2 nouveaux écussons retenus …qui sont déjà en cours de fabrication. Pour les nouveaux foulards de  chaque équipe territoriale, c’est par contre laissé à la réflexion de chaque future équipe…Et qui dit 2 Territoires, dit 2  nouveaux DT… Vous en connaissiez un, il s’agit de Boris qui avait indiqué poursuivre sa mission avec Clarisse  pour le nouveau Territoire devenu RIVES DE SEINE. Et Rémi, du Centre de Ressources IdF, d’annoncer qu’il y aura bien aussi un DT pour BOIS DE LA MARNE à la rentrée, Rémi nous lisant le texte d’accord de celui-ci, qui ne pouvait pas être présent à ce CT. C’est qui ? C’est qui ? D’ou il vient ? Eh bien, fallait être là, fallait vous déplacer, ne pensez pas avoir  toutes les infos en restant chez vous , je vous donnerais son nom, et sans doute une présentation plus tard ! Na !!!

Ce CT nous avait d’abord permis de se dire un MERCI entre nous lors de l’échange de nos foulards en papier, lors du temps spi, inspiré de la prière scoute (qu’on a oublié de chanter d’ailleurs !). Boris est également revenu sur diverses actions et activités de cette année dans le Territoire, comme la résolution « Dans ma gamelle  » votée lors de l’AG, comme sur la soirée parents/chefs de Vincennes. Il en a profité pour revenir aussi sur d’anciens temps forts du Val-de-Marne  comme les mythiques Galets d’or, courses de solex pour tous les pionniers et caravelles du 94 et d’ailleurs, ainsi que le non moins fameux week-end territorial au Parc du Morbras en 2009 réunissant les quelques 2.000 adhérents de toutes les branches durant 3 jours…Ainsi qu’une vidéo reprenant de nombreuses archives photographiques…Et la distribution par Clarisse des fameuses autorisations de camper…

Et puis, c’était aussi l’occasion de remercier de manière vinicole les RG en fin de mission …Comme tous les ans, cela fait toujours bizarre de voir partir des visages bien familiers, des amis qui se sont pleinement investis pour faire vivre le scoutisme dans leur groupe, et qui ont aussi pleinement participé à la vie territoriale. Eux qui étaient tout jeunots et tremblotants il y 3 ans, et qui maîtrisent maintenant à merveille les subtilités de l’intranet, du parcours de formation d’un chef, le suivi d’un dossier de camp ou  la résolution d’un conflit parent/chef par exemple… C’est comme dans une unité où les 3ème  année nous quittent en fin de camp et passent dans la branche supérieure. Mais comme dans une unité, la plupart des RG « retraités » ont déjà leur(s) successeur(s) pour la rentrée à venir… Sûr que  beaucoup d’entre eux, je l’espère, oseront changer de foulard pour rejoindre telle ou telle équipe territoriale, pour de nouvelles missions, répondant ainsi aux appels de Boris, de Pascal et/ou de Catherine, continuant à faire profiter le mouvement de tout leur savoir-faire acquis, et souhaitant continuer à … vous servir comme vous le méritez, à donner sans compter …/….à nous dépenser sans attendre d’autre récompense que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté !!!

(Ouais, pas mal, la chute, je l’avais moi-même pas vu venir, vous non plus sans doute….même ceux qui étaient là au temps spi du début   !!!)

IMG-4564

         DSC02767 DSC02771 DSC02775 DSC02777 DSC02781 DSC02784 DSC02794 DSC02796 DSC02816             

Posté dans Territoire | 0 commentaire

SALUT LES COMPAS….

f8da2aba

Pour les plus anciens, et aussi pour les plus jeunes d’ailleurs, je rappelle que cette photo de « SALUT LES COPAINS » avec tous les chanteurs et chanteuses de l’époque date de 1966, avec le beau Johnny et son blouson blanc …

28701278_797907230392556_8258772216516636649_o-1527716382

Pour les plus jeunes, et aussi pour les plus anciens d’ailleurs, je vous informe que cette photo de « SALUT LES COMPAS » avec tous les compagnons d’une équipe de notre territoire date de 2018, avec le beau (euh , il sont tous beaux, elle aussi) et leur chemise verte…

Et pour leur dossier de demande de financement sur KissKissBankBank – oui, comme beaucoup d’autres équipes compas, ils ont choisi comme par hasard une assoc’ et un pays super loin  – ils ont partagé leur parcours scout… C’est sympa de temps en temps de lire ou relire de telles paroles, pour nous autres, adultes engagés dans le mouvement, nous qui ne partons pas en camp, nous qui passons de multiples heures à organiser, animer dans nos groupes et équipes, nous qui gérons de temps en temps quelques galères par ci par là,  nous qui accompagnons tous ces jeunes dans nos groupes, d’années en années, à la suite d’autres responsables.. Et bien, oui, c’est sympa de voir tous ces COPAINS COMPAS exprimer ce qu’ils vécu avec leur foulard autour du cou :

Je suis A. ,  je suis l’intendant, je suis étudiant en école d’ingénieur, j’ai 17 ans et mon expérience dans le scoutisme a commencé il y a maintenant 8 ans. Au départ je suis rentré chez les Scouts pour suivre mes amis qui sont aujourd’hui toujours là avec moi. J’ai appris à vivre en communauté, à respecter la nature, à me débrouiller seul ce qui me permet aujourd’hui d’être un peu plus autonome. Tout au long de ces années, j’ai pu faire de merveilleuses rencontres et rencontrer différentes personnes qui sont aujourd’hui mes amis. Pour ma part, je pense que nos différentes expériences et personnalités permettent à notre équipe de rester soudée et complète. Puis en grandissant, le scoutisme m’a demandé de m’investir de plus en plus, alors j’ai décidé de m’engager pour aider des personnes en difficultés, pour rénover et réhabiliter des bâtiments ou encore redonner le sourire à des enfants hospitalisés et handicapés. Ces différentes expériences ont été très enrichissantes d’un point de vue personnel, j’ai acquis de nombreuses compétences pour apporter de l’aide à différentes personnes. Cette année, je suis au Compagnon, je dois donc m’investir entièrement pour monter le projet. Je suis très motivé et j’espère que cette future expérience sera inoubliable.

Je m’appelle M.,  je suis responsable Temps spirituel et faire partie des scouts fut pour moi une expérience très enrichissante, qui eut de nombreux impacts positifs dans ma vie quotidienne. Aujourd’hui,  c’est une chance pour mes camarades et moi de pouvoir réaliser un projet ensemble autour de cette vie scoute. En effet, l’expérience des compagnons nous a avant tout été partagée par d’anciens groupes que nous connaissions et leurs témoignages. À présent, nous avons envie, nous aussi, de réaliser ce projet en équipe avec des personnes que nous connaissons depuis plus de six ans. Je pense que ma part dans le groupe est la même pour chacun, de même que pour notre motivation. Cette expérience me sera très utile pour mes futurs projets. En effet, le fait de travailler en groupe, avoir différents rôles et surtout avoir un objectif commun nous préparent au monde du travail. 

Je m’appelle B., je suis étudiant en première année de Médecine, je suis d’ailleurs le responsable sanitaire de l’équipe. J’ai commencé le scoutisme il y a maintenant 9 ans, au départ, poussé par mes parents. J’ai décidé de faire une pause, et en 2013 j’ai réintégré le mouvement plus motivé que jamais. Cette responsabilité m’est apparue comme une évidence car je souhaite l’année prochaine me lancer dans des études de médecine. Aujourd’hui ce que j’aime chez les SGDF, c’est l’engagement proposé pour faire naître, grandir et vivre ses propres projets. Grâce aux compagnons, mon autonomie m’a permis de prendre conscience de la place que j’avais au sein de l’équipe. Je suis quelqu’un de posé, à l’écoute, patient et bon cuisinier. Le camp que nous prévoyons pour cet été est l’une de mes principales motivations, car mon groupe et moi voulons faire de celui-ci un moment inoubliable. Mais les scouts représentent également des valeurs qui me tiennent à cœur comme le respect de l’autre ou de l’environnement ; ainsi que la vie dans la nature où l’autonomie et la débrouillardise m’ont permis de me dépasser et de toujours vouloir avancer. Un jour, je l’espère, je pourrais devenir chef scout à mon tour.

Je m’appelle V., je suis délégué de l’équipe et étudiant en première année en école d’ingénieur. Pour ma part, j’ai rejoint les scouts à l’âge de huit ans car j’ai été poussé par mes parents. J’y ai finalement retrouvé mes amis de primaire et passé une superbe année bien que tourmentée par le manque de mes parents pendant le camp. N’étant à l’époque pas motivé par ma progression personnelle, j’étais plus investi dans la vie en communauté. J’ai ainsi appris avec ma meute les rudiments d’un bon scout ! Mes trois premières années aux louveteaux étaient axées sur la vie en société à travers de nombreux jeux et une découverte de la vie en camp, les trois années suivantes aux scouts m’ont permis d’apprendre à être autonome et à savoir motiver une équipe en l’animant ou en gérant l’économie ! Mes trois années en tant que pionnier m’ont fait découvrir les projets avec des partenariats, montés et préparés par nos soins. J’ai moi-même proposé une idée qui nous permis de réaliser un camp en itinérance lors de ma première année. J’étais le chef de mon équipe l’année dernière et 4 jeunes m’ont choisi comme parrain pour leur engagement scout ! Cette année je suis délégué d’équipe et je sens que notre équipe ne peut aller que très loin !

Je m’appelle C., je suis la responsable communication et Sanitaire adjoint, je suis étudiante en fac de droit. Je pense que le scoutisme m’a beaucoup apporté et m’a appris énormément de choses. Il y a sept ans, j’ai rejoint les Scouts de France à la demande de ma mère, dans le but de me rendre plus autonome et plus ouverte à la vie en communauté. Malgré une première année difficile, surtout par mon camp, où mes parents et mon confort quotidien me manquaient, j’ai persisté car je sentais que le scoutisme pouvait malgré tout me plaire. J’ai adoré toutes mes années suivantes en me faisant de réels amis et en passant de superbes moments. Les compagnons représentent maintenant une autre étape dans ma vie de scoute. Cette expérience totalement différente est pour moi d’autant plus intense. Pour moi, le fait d’être en petit groupe ne peut que rendre notre équipe plus fusionnelle et unie. Je pense que faire partie de ce groupe motivé ne fait qu’accentuer ma propre motivation. Le scoutisme m’a tellement apporté au niveau de mon indépendance, de ma réflexion et de ma sociabilité que je veux persister dans cette voie et vivre d’autres merveilleux moments avec mon groupe.

Je m’appelle A., je suis le responsable matériel et je suis étudiant en école préparatoire. Je suis rentré dans le scoutisme à 8 ans. À l’époque mes attentes se résumaient à dormir sous la tente et vivre avec la nature. Mais finalement j’ai appris énormément de choses. Premièrement d’un point de vue social, vivre en communauté, tout partager est quelque chose de très spécial et très enrichissant pour moi. S’ajoute à cela l’esprit pratique : l’aptitude à surmonter les obstacles et les imprévus. Mais en grandissant, le scoutisme nous appelle à agir. Il faut s’investir pour des causes. J’ai donc pu participer à des rénovations, des travaux de jardinage ou de peinture. L’an dernier, j’ai moi-même monté un projet pour rendre visite aux enfants hospitalisés. J’ai aussi participé au Resto du Cœur et à la Banque alimentaire.  Mais cette année s’annonce la plus belle de toute, car je vais pouvoir vivre un projet que nous avons nous-même monté. Selon moi, ce qui soude notre équipe n’est pas forcément le fait de se voir régulièrement et de se connaître depuis longtemps, pour moi c’est le fait d’avoir vécu des moments difficiles comme des erreurs d’itinéraires, des inondations, des tempêtes… Malgré tous ces moments, j’ai pu me découvrir et découvrir les autres. Finalement les scouts m’ont permis de découvrir mes amis autant que je ne me suis découvert.

Je m’appelle Q., je suis étudiant en comptabilité et aussi le trésorier de l’équipe. J’ai commencé les scouts à 10 ans et je n’ai pas tout de suite aimé du fait que je ne connaissais personne et que la vie scoute n’est pas très facile. Mais au fil des années, j’ai tissé des liens très forts avec certaines personnes et je me suis habitué au manque de confort de la vie sous tente. Aujourd’hui je suis content d’avoir fait l’effort de continuer le scoutisme car cela m’a appris beaucoup de chose et m’a fait vivre de très bonnes expériences. Cette année, je suis très motivé dans la réalisation du projet car celui-ci est plus difficile à mettre en place et la récompense est encore plus grande que les années précédentes. Cette expérience va nous rendre tous plus soudé et autonome.

Et si cela vous donne envie de faire un don pour leur projet, ou pour  une autre équipe compas proche de chez vous, le blogmaster pourra vous donner tous les liens vers les KissKissBankbank qui vont bien …En tous cas, beaucoup de Bisous Bisous à tous !

Posté dans Territoire | Tagué , | 0 commentaire

EN QUETE…

Nos amis du groupe de VINCENNES-JACQUES DESCHAMPS ont procédé au mois d’avril dernier à une large enquête auprès de leurs parents et de leurs chefs, lors d’un (convivial) diner … PARENTS & CHEFS.  Vous trouverez ci dessous les principaux résultats et les domaines abordés.

>>Plus de la moitié des parents et chefs présents n’ont pas été scouts dans leur jeunesse. Cela montre l’extraordinaire renouvellement de nos adhérents et la large ouverture que les SGDF vivent et développent, à l’image de notre actuel Plan d’Orientation national  « Grandir et servir ensemble ». Et ceci, même pour une commune comme Vincennes dans laquelle le scoutisme est implanté depuis de nombreuses années, avec des familles fidèles. Le groupe a su s’élargir au delà de son public « traditionnel ».

>> 40% des jeunes et chefs ont découvert l’Eglise grâce au scoutisme ! C’est énorme ! Et c’est à l’image du renouvellement de nos adhérents et de nos familles indiqué ci-dessus.  Oui, l’évangélisation est au coeur de notre mouvement, c’est à rappeler à tous nos partenaires paroissiaux (curés de paroisse, EAP…) qui déplorent de ne pas voir plus souvent les scouts à la messe le dimanche…Rendons grâce à  tous ces jeunes et familles de nos groupes et unités pour lesquels la messe au cours du we de groupe par exemple sera leur seule messe de l’année…On ne va pas leur demander en plus d’y assister tous les dimanche au 1er rang… Quel pourcentage de nos jeunes sont baptisés et/ou catéchisés ? Donc combien ne le sont pas ? Cela fait combien de jeunes et de familles qui ont participé par exemple  à une messe cette année sur l’ensemble du Val-de-marne grâce( à cause ?) des scouts ? Oui, notre évêque  Michel Santier a bien compris cela….

Bon, en plus, tout le monde a super bien dîné !!!

30516108_866466150192223_9117559547513274368_n

Merci à la page facebook du groupe Vincennes J. Deschamps

Posté dans Territoire | Tagué , , | 0 commentaire